Littérature générale

  • Lettre à un Inuit de 2022

    Jean Malaurie

    • Fayard
    • 28 Octobre 2015

    « Voici bientôt soixante ans que je parcours l'Arctique, du Groenland à la Sibérie, ses immenses déserts glacés habités par des sociétés ancestrales au destin héroïque.

    Adressée aux citoyens du grand Nord, cette lettre est un cri d'alarme : Résistez mes amis ! En n'acceptant l'exploitation des richesses pétrolières et minières de l'Arctique qu'avec votre sagesse. L'Occident est mauvais et nous avons besoin de vous. Le matérialisme nous conduit à notre perte.

    Puisse le citoyen inuit de 2022 voir le rêve des explorateurs se réaliser : un pôle non pollué où règnera un humanisme écologique. Il est urgent de reconnaître la prescience des peuples premiers et de prendre enfin humblement conscience que leur volonté obstinée de respecter cette nature ne fait pas d'eux des retardataires, mais des précurseurs. Telle est la force de leur pensée sauvage. »

  • Oser, résister

    Jean Malaurie

    • Cnrs
    • 22 Juin 2018

    Ne pas devenir un peuple de fourmis, manipulé par le verbe, l'image et l'informatique.
    Oser, résister et s'aventurer ! C'est la philosophie de vie que Jean Malaurie poursuit depuis les années 1950 et son inoubliable combat pour les légendaires Inuit de Thulé, menacés par une scandaleuse base nucléaire au coeur de leur territoire.
    Réfractaire-résistant à l'ordre nazi, Jean Malaurie est un grand scientifique, géomorphologue devenu géophilosophe, et un défenseur résolu de l'alliance des sciences humaines et naturelles.
    Le père fondateur de la collection Terre Humaine réunit ici des réflexions rares et précieuses sur son parcours intellectuel, sur l'écologie humaine ou l'enseignement supérieur. Il nous découvre aussi des pans plus intimes de sa personnalité singulière.

  • Dans le détroit de béring, berceau boréal des inuit, l'allée des baleines se dresse majestueuse telle la « delphes de l'arctique » : ignoré pendant des siècles, le site où sont disposés mâchoires, crânes et os de baleines franches, les très grandes baleines, est découvert seulement en 1976. en août-septembre 1990, jean malaurie dirige une expédition russo-française près du cap chaplino en tchoukotka (sibérie nord-orientale) et s'interroge sur les perspectives archéologiques et philosophiques de ce site culturel exceptionnel. par une approche anthropogéographique,il tente de décrypter les mystères de ces « hiéroglyphes » et « ivoires gravés », et d'appréhender l'ordre caché de ces terres sacrées.
    Pas à pas avec les lnuit, jean malaurie nous invite à questionner ces peuples premiers dans un savoir partagé.

    Jean malaurie est anthropogéographe et ethnohistorien. directeur et fondateur de la collection terre humaine (plon), il est notamment l'auteur des derniers rois de thulé (plon, 1995), d'hummocks i et ii (plon, 1999). d'ultima thulé (le chêne, 2000) et de l'appel du nord (la martinière, 2001).

empty