Sciences humaines & sociales

  • La grande aventure du pôle Nord, les expéditions, les découvertes, l'évolution de la vie des Esquimaux du XIXe siècle à nos jours.

  • En partageant la vie rigoureuse des esquimaux polaires, les inuit, en mangeant avec eux l'hiver ces oiseaux d'été qui ont pourri sous les pierres, en écoutant, durant trois mois de nuit polaire, leurs légendes d'un rare pouvoir imaginaire, leurs récits dramatiques d'expédition au pôle avec peary, cook, leurs fameuses expéditions avec knud rasmussen, jean malaurie est devenu l'interprète de la grandeur de leur civilisation.
    De la pierre à l'homme, du chasseur individualiste au groupe communaliste : tel est l'itinéraire. comme jean malaurie (premier français à avoir atteint, le 29 mai 1951, le pôle géomagnétique nord en traîneau à chiens), on se sent devenir militant en découvrant que cette société du pôle, d'esprit chamanique, qui vivait durement mais heureuse et libre depuis des millénaires, est agressée par une gigantesque base nucléaire.
    Est ainsi posé le problème universel de la défense des minorités traditionnelles. témoignage vécu d'une de ces violentes confrontations de civilisation que connaît de nos jours l'arctique, ce livre n'est pas seulement l'oeuvre de référence sur le peuple esquimau dans son passé héroïque et son présent difficile : il crée, sans conteste, un genre littéraire absolument nouveau. il a été traduit en vingt langues, et adapté, à deux reprises, à la télévision française.
    Le livre le plus diffusé au monde sur le peuple inuit.

  • Avec le peuple le plus septentrional de la terre, les inuit du nord du groenland, jean malaurie s'interroge, dans la ligne de lamarck, sur les lois et le " projet caché " de la nature dans l'arctique.
    Il cartographie 300 kilomètres de côtes, étudie géocryologiquement les pierres et se spécialise dans les processus géodynamiques des éboulis. il relate, avec beaucoup de présence et de vie, les expéditions qui l'ont précédé et qui ont fait passer ce peuple mythique de thulé du stade de la découverte à celui de l'invasion. ce livre est un journal d'exploration étonnamment vivant, qui permet au lecteur de suivre pas à pas son auteur dans son questionnement sur les coutumes et le chamanisme des inuit.
    Jean malaurie nous fait partager sa recherche de la pierre à l'homme. il est le premier français à avoir atteint en traîneau le pôle géomagnétique nord (29 mai 1951), et le second dans l'histoire après r. e. peary (1895). offrant une suite au grand classique " les derniers rois de thulé " (le livre le plus diffusé au monde sur les inuit, avec 23 traductions et une célèbre adaptation télévisée) - dans lequel il dénonçait le crash d'un bombardier de l'us air force le 29 janvier 1968 avec 4 bombes h, dont trois se sont pulvérisées en contaminant les eaux et les glaces, la quatrième n'ayant toujours pas été retrouvée -, l'auteur s'interroge sur l'avenir du peuple groenlandais, qui a acquis son autonomie en 1975.

  • Trente-deux missions, du groenland à la sibérie.
    Parmi les inuit de la baie d'hudson et du pôle magnétique au nord du canada, jean malaurie partage intimement la vie des chasseurs de morses, de caribous et d'ours. il s'interroge sur la rudesse de leur vie, qui se traduit par l'euthanasie sociale et par l'échange des femmes, pour faciliter dans ces tous petits groupes le renouvellement. " beati pauperes ! " récemment convertis au christianisme, les inuit, dans leur grande austérité, s'interrogent dans leurs igloos de neige, sur les vertus évangéliques de la pauvreté, porte étroite vers l'éternité.
    Consultant des autorités canadiennes dans l'arctique central et à nunavik, au nord du québec, il proteste contre la nocivité des politiques néo-coloniales poursuivies ; il est l'avocat résolu d'une politique d'autonomie réaliste qui, par-delà les lois, reste à inventer par les inuit eux-mêmes en ce siècle de mondialisation accélérée.

  • Ultima Thulé

    Jean Malaurie

    • Chene
    • 2 Novembre 2016

    Comptoir le plus septentrional de la Terre, situé sur la côte occidentale du Groenland, Thulé, contrée la plus reculée au monde, fut pendant très longtemps une source de mystères. À la fois terrible et fantastique, Ultima Thulé revient sur l'histoire des illustres explorateurs qui, depuis le xviiie, ont précédé Jean Malaurie sur la route du pôle Nord. S'appuyant sur des extraits des journaux de bords des explorateurs, mais aussi sur les témoignages des Inuit, des photographies anciennes et contemporaines, gravures, objets, ou encore dessins d'esquimau, cet ouvrage constitue une galerie fabuleuse sur des hommes hors du commun.

  • Arctica ; oeuvres II

    Jean Malaurie

    • Cnrs
    • 28 Février 2019

    Ce volume, second de la série Arctica consacrée aux travaux de recherche de Jean Malaurie, se propose de réfléchir sur l'histoire et les conséquences de la mise en oeuvre d'une politique d'autonomie des peuples autochtones en Sibérie du Nord, depuis Lénine et Staline jusqu'à la Pérestroïka de Mikhaïl Gorbatchev.
    Il s'appuie sur les travaux de la mission historique Tchoukotka 1990 conduite sous la direction scientifique de Jean Malaurie, première expédition franco-soviétique entreprise dans ce berceau de la civilisation esquimaude.
    Est ainsi dressé un état objectif de la situation en Tchoukotka en 1990, à la veille de la dissolution de l'Union soviétique, grâce à sept rapports d'expédition inédits - conditions sanitaires, diagnostic économique, bilan éducatif et psychologique (45 tests de Rorschach, Machover et Düss), politique culturelle et artistique - enrichis de compléments de recherche et d'articles thématiques : histoire, archéologie, mythologie. Le chamanisme fait l'objet d'une attention particulière avec l'exploration du site majeur de l'Allée des baleines, véritable Stonehenge sibérien du XIVe siècle.
    L'Académie polaire d'État à Saint-Pétersbourg, unique institution visant à favoriser l'émergence d'élites boréales, est la conclusion de cette expédition. Appuyé par les présidents Boris Eltsine et Jacques Chirac, Jean Malaurie l'a fondée et en est le président d'honneur à vie. La dernière partie de cet ouvrage en retrace l'évolution, de sa genèse à nos jours, avec une nouvelle étape en cours : la création à Saint-Pétersbourg du Centre arctique franco-russe Arthur Tchilingarov - Jean Malaurie.
    La Sibérie du Nord, depuis la fin de la Pérestroïka, vit une crise profonde. La culture autochtone en Tchoukotka est menacée de disparition : dislocation des structures sociales, perte de la langue, alcoolisme, violence. À ce titre, cet ouvrage collectif, qui rassemble trente-huit auteurs français, russes, belges et américains à travers cinquante-neuf articles (inédits et rééditions), constitue un chapitre essentiel pour comprendre ce qu'était l'Union soviétique, sa volonté et sa politique d'autonomie autochtone.
    La défense des intérêts sacrés des peuples racine est un enjeu contemporain pour le peuple russe, comme pour l'ensemble de l'humanité.

empty