• Au fil du temps, la question israélo-palestinienne est devenue une sorte de question coloniale d'un autre âge. Cinquante ans après la guerre des Six Jours, Jean-Paul Chagnollaud montre qu'au Moyen-Orient, la violence est toujours là, fragmentée et donc bien peu visible, mais en constante évolution. Une évolution qui met en cause la viabilité de la solution à deux États pour une paix juste, après négociation et, en dernière instance, par un accord entre les parties fondé sur le droit international. Sans cette nécessaire recherche de légitimité par le droit, les victoires remportées sur le terrain demeureront toujours précaires et, sur le long terme, elles préfigurent la défaite du vainqueur.

  • « La situation au Moyen-Orient n'est pas une crise de plus mais un basculement historique. » Atlas du Moyen-Orient Aux racines de la violence Plus de 120 cartes pour comprendre les origines multiples des violences du Moyen-Orient, cet ensemble géopolitique allant de la Turquie au Yémen, et de l'Égypte à l'Iran.
    Les racines historiques des conflits actuels, depuis l'effondrement de l'Empire ottoman.
    Les impasses politiques des régimes autoritaires et les dérives nationalistes, islamistes et sionistes.
    Pétrole, gaz, eau, terres : des ressources stratégiques très disputées.
    Les intérêts et les stratégies des grandes puissances dans la région.
    Dans les conflits du Moyen-Orient, en Syrie, au Yémen, en Irak, en Israël-Palestine, c'est le destin d'États, de peuples et de sociétés civiles parfois en lambeaux qui est en jeu. Pour espérer rétablir une stabilité dans la région, il est indispensable de comprendre les origines de la violence.

  • 120 cartes et infographies mises à jour pour comprendre l'histoire d'un peuple et les ressorts d'un conflit complexe, qui semble sans fin.

    - L'histoire des Palestiniens depuis le XIXe siècle.
    - Représentation politique, démographie : une société majoritairement condamnée à la précarité.
    - Un territoire déstructuré, fragmenté par le mur, morcelé par les colonies.
    - Une situation diplomatique bloquée : la paix dans l'impasse.

    Les cartes font apparaître la stratégie israélienne de fragmentation de l'espace, sur lequel il semble de plus en plus difficile d'établir un État palestinien viable.
    La résolution 2334 de l'ONU de décembre 2016, demandant l'arrêt de la colonisation en Cisjordanie, constitue-t-elle l'amorce d'une solution?

  • En France comme ailleurs, l'image d'Israël est très contrastée.
    Pour les uns, c'est un État irréprochable grâce auquel le peuple juif dispose enfin de son «toit politique». Une démocratie qui perdure dans un environnement instable et dangereux.
    Pour les autres, c'est avant tout un État qui occupe depuis cinquante ans un territoire qui n'est pas le sien et sur lequel il a développé une colonisation systématique au mépris du droit international.
    De fait, comme le montrent Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud à l'aide de nombreux exemples, la réalité d'Israël offre bien des contradictions. Idéologie, territoire, État, identité, sécurité, économie : autant de thèmes qui sont abordés dans ce livre sous leurs aspects paradoxaux, afin de nous permettre d'appréhender la réalité d'Israël aujourd'hui.

empty