• On appelle « biodiversité » la variété des formes de vie sur terre. Elle est aujourd'hui fortement menacée par la déforestation, la surpêche, l'assèchement des zones humides et l'extension des surfaces bâties.
    Ce livre se propose d'ouvrir le non-spécialiste aux enjeux de la biodiversité au travers d'exemples concrets : comment s'y prend-on pour inventorier la richesse en espèces de la planète (1,6 millions d'espèces connues sur un total de 10 ou 50 millions) ? Comment faiton pour retracer l'histoire biologique mouvementée d'une planète en changement permanent, histoire dans laquelle l'espèce humaine est devenue un acteur majeur, bouleversant brutalement toute la biosphère ? Que signifie « conserver la nature », comment penser les différents points de vue qui s'affirment sur la question, comment distinguer le vrai du faux ? Fondamentalement, la démarche de Patrick Blandin consiste à montrer que l'avenir de la biodiversité dépendra d'abord de nos choix éthiques.

  • La communauté internationale prétend freiner la perte de biodiversité et maintenir les services rendus par les écosystèmes. Ces termes à la mode expriment-ils une nouvelle façon de concevoir la nature ? L'auteur analyse l'évolution des idées depuis le début du XXe siècle, où l'on se préoccupait de protéger la nature, jusqu'à nos jours, où il est question de gérer la biodiversité. Les bouleversements récents dans la façon dont les sciences appréhendent la nature mettent en évidence un renouvellement de paradigme. L'idée d'équilibre naturel a longtemps prévalu en écologie. Aujourd'hui, s'impose celle de changement permanent, qui appelle une réflexion éthique : comment repenser les valeurs qui fondent les relations homme-nature, sachant que la biodiversité s'inscrit dans une trajectoire ?

    Dans un contexte marqué par de nouveaux repères conceptuels et par l'urgence des prises de décision, les scientifiques se trouvent de plus en plus impliqués dans la mise en oeuvre de projets qui inscrivent une biodiversité "choisie" dans leurs objectifs. L'auteur ouvre la réflexion sur l'évolution qui en résulte nécessairement dans la pratique du métier de chercheur.

empty