• Venise

    Renée Grimaud

    Cet ouvrage rempli d'images inédites donne des couleurs inattendues à la plus romantique des cités européennes. Pas de doute, Venise est la ville des amoureux par excellence  ! De la place Saint-Marc au pont du Rialto, de La Fenice au pont des Soupirs, du Grand Canal à la lagune, de palais en musées d'art ancien ou contemporain, la Sérenissime se découvre simplement au rythme de la marche, d'une gondole ou d'un vaporetto. Ce décor de théâtre posé à fleur d'eau, fait d'églises baroques, de palais à colonnes, de simples maisons, de ponts, de quais... tient véritablement du miracle. À chaque détour, il offre une petite ruelle à explorer, une place où se reposer et une multitude d'endroits insolites dont la cité des Doges a le secret. Venise résiste à tout, à la mer montante comme aux flots des touristes. Elle appartient à tous, même si le promeneur se demande parfois si elle est une chimère ou une réalité.

  • Que reste-t-il à découvrir de "nos ancêtres les Gaulois" ? Tout, ou presque tout.
    Les progrès de l'archéologie depuis une trentaine d'années ne cessent de modifier notre représentation des Gaulois, même si bien des énigmes subsistent encore les concernant. D'où venaient-ils, qui étaient-ils, quelle était l'organisation de cette société gauloise avant la conquête romaine, que sait-on de leur religion, de leur langue ou de leur art ? Autant de questions auxquelles Renée Grimaud tente de répondre à la lumière des fouilles archéologiques les plus récentes, sans lesquelles les Gaulois seraient restés dans l'imaginaire comme des êtres brutaux, indisciplinés et frustes.

    Cet ouvrage propose une vision plus nuancée des Gaulois, à travers tous les aspects de leur vie quotidienne, y compris leurs pratiques cultuelles, où l'ampleur des recherches fait avancer chaque jour la connaissance, comme celle des sanctuaires religieux. Hommage au travail patient et érudit des archéologues, le texte de Renée Grimaud synthétise très clairement notre savoir actuel sur les Gaulois.
    Il est de plus très richement illustré : plus de 200 documents provenant de sites de l'âge du fer ou de très nombreux musées français.

  • Que reste-t-il à découvrir de nos ancêtres les Gaulois ? Tout, ou presque tout.Les progrès de l'archéologie depuis une quarantaine d'années ne cessent de modifier notre représentation des Gaulois, même si bien des énigmes subsistent encore les concernant. D'où venaient-ils, qui étaient-ils, quelle était l'organisation de cette société gauloise avant la conquête romaine, que sait-on de leur religion, de leur langue ou de leur art ? Hommage au travail patient et érudit des archéologues, cet ouvrage propose une vision nuancée des Gaulois, à travers tous les aspects de leur vie quotidienne, y compris leurs pratiques cultuelles, où l'ampleur des recherches fait avancer chaque jour la connaissance, comme celle des sanctuaires religieux.

  • La multiplication des fouilles en Ile-de-France a révélé d'importants vestiges gallo-romains : sanctuaires, nécropoles, villae, arènes... Dès le IIIe siècle avant J.-C., un peuplement gaulois s'est fixé dans la région, comme en témoignent les sépultures, objets et traces d'habitats découverts à Saint-Maur-des-Fossés ou à Nanterre. Bobigny, un cimetière gaulois contenant des centaines de sépultures a récemment été mis au jour. La densité du réseau des petits villages, des grandes fermes gauloises et, bien entendu, des vastes agglomérations près des fleuves ou des axes routiers donne la mesure de la vitalité des échanges entre les différents peuples. La conquête romaine modifia ce paysage en créant ou en développant les villes et en dotant la région de nouvelles infrastructures. Les modes de vie changèrent aussi : la campagne se couvrit de villae destinées aux aristocrates gaulois, très vite romanisées. De la chaussée Jules César au théâtre gallo-romain de Beaumont-sur-Oise, en passant par les vastes arènes de Senlis ou la découverte d'une villa gallo-romaine dans les Yvelines, ce guide plonge aux origines de Paris et de sa région.

  • L'objectif de ce livre est de cheminer sur les traces des Gaulois en France. De Bibracte à Alésia en passant par Gergovie, sans oublier les Gaulois du Midi, il se propose d'entraîner le visiteur vers les nombreux oppida - places fortes - que compte notre territoire. A la lumière des découvertes archéologiques récentes, l'auteur rappelle en même temps quelques traits de la civilisation gauloise, dont la richesse se dévoile au fil des pages.
    Sont évoqués aussi les archéosites et les troupes de reconstitution qui font revivre la mémoire de nos lointains ancêtres.

empty