• « Les empires du futur seront des empires de l'esprit », déclarait Churchill en 1943, imaginant des empires universels vivant dans une harmonie pacifique. En lieu et place, Robert Gildea expose les réalités brutales de la décolonisation et du néo-colonialisme qui ont façonné le monde de l'après-guerre. Plus particulièrement, il montre, avec une érudition communicative et une finesse d'analyse exceptionnelle, sans peur des polémiques, qu'après les espoirs soulevés par la décolonisation française et britannique dans les années 1960, les chaînes du pouvoir économique et militaire sont en réalité très souvent restées entre les mains des anciennes puissances coloniales. Et paradoxalement, plus les empires français et britannique déclinaient, plus se développaient des fantasmes sur les empires, jusqu'à légitimer des interventions en Afghanistan, en Irak et en Syrie. Ces agressions, tout comme la mise en place parallèle des hiérarchies coloniales dans la société métropolitaine, a exclu, aliéné voire radicalisé tant les populations immigrées que locales. Entre-temps, en Angleterre, la nostalgie de l'empire a compromis les relations avec l'Europe et joué un rôle important dans le Brexit.

empty