• Le Centre Pompidou poursuit la relecture des oeuvres majeurs du 20ème siècle et consacre une vaste exposition à Francis Bacon.

    La dernière grande exposition française de cet artiste eut lieu en 1996, au Centre Pompidou. Plus de vingt ans après, « Bacon en toutes lettres » réunit des peintures de 1971 - année de la rétrospective que lui consacrent les galeries nationales du Grand Palais - à ses dernières oeuvres en 1992.

    L'exposition du Centre Pompidou s'attache aux oeuvres réalisées par Bacon durant les deux dernières décennies de son oeuvre. Elle comporte soixante tableaux (incluant 12 triptyques, ainsi qu'une série de portraits et d'autoportraits), issus des plus importantes collections privées et publiques. De 1971 à 1992, (date du décès du peintre), la peinture est stylistiquement marquée par sa simplification, par son intensification. Ses couleurs acquièrent une profondeur nouvelle, il use d'un registre chromatique inédit, de jaune, de rose, d'orange saturé.

    Le propos du catalogue traite tout particulièrement du puissant lien entre les oeuvres de Bacon et la littérature. En outre, les triptyques font l'objet d'une présentation exceptionnelle sous forme de dépliants, permettant de prendre conscience de leur impact visuel et de leur parenté, sous un angle littéraire inattendu.

    Commissaire : Mnam/Cci, Didier Ottinger

  • Selon un parcours chronologique des oeuvres, le cubisme est présenté dans son intégralité, de ses origines aux concepts clés, pour comprendre l'évolution du mouvement. Cette analyse permet d'inscrire le cubisme dans les dimensions sociales, économiques ou politiques de l'époque.

  • César

    Sous La Direction De

    Un catalogue retraçant la carrière d'un sculpteur à l'oeuvre étonnante, avant tout connu pour ses compressions et le trophée qui porte son nom.
    Première anthologie de cette ampleur, cet ouvrage a vocation a devenir une référence scientifique sur l'artiste, amendée par sa dernière compagne et ayant-droit.
    Tout sur César ! Biographie complète, textes inédits, écrits de l'artiste et approche thématique de l'oeuvre...

  • Enfin un ouvrage de référence illustré et en français sur un mouvement à l'influence décisive sur la création contemporaine.
    Mouvement d'inspiration littéraire et artistique né aux États-Unis, dans les années 1950, à l'initiative de William Burroughs, Allen Ginsberg et Jack Kerouac, la Beat Generation a profondément influencé la création contemporaine.
    Le beau livre revient sur dix-huit années explosives, de New York, en passant par Los Angeles et San Francisco, jusqu'au Mexique, Tanger et Paris. L'ouvrage met particulièrement en avant le séjour parisien des écrivains de la Beat Generation, une étape essentielle.
    Les nombreux documents reproduits (photos, manuscrits, pochettes de disques, dessins et peintures ...) témoignent de l'euphorie créative des membres du groupe, ainsi que de la pluridisciplinarité du mouvement (arts visuels, littérature, jazz, poésie sonore ...).
    Sous la direction de Philippe-Alain Michaud, l'ouvrage propose différents essais des plus grands spécialistes du sujet. Une dizaine d'entretiens inédits avec des protagonistes du mouvement, ainsi que des extraits de textes et poèmes (Allen Ginsberg, Gregory Corso, William Burroughs, notamment) viennent enrichir le catalogue.

  • S'articulant autour de trois thèmes, l'esthétique, le mobilier et l'environnement, cet ouvrage propose de découvrir ou redécouvrir le designer français P. Paulin, créateur notamment du mobilier de l'Elysée sous Pompidou et Mitterrand.

  • Cet ouvrage sur les princes de Condé n'est ni celui des champs de bataille et des succès militaires, ni celui des querelles politiques, ni même celui de la chasse ; ces thèmes ont déjà fait l'objet de maintes publications. Cette saga des princes de Condé (1530-1830) veut en revanche inviter le lecteur à suivre les méandres d'un art de vivre plein d'inattendus, de bosquets secrets, d'allées de traverse et d'instants le plus souvent inédits. Nous y cheminerons en compagnie d'Henri II dont l'épouse Charlotte de Montmorency sera convoitée par le roi Henri IV en 1609, de Louis II, empereur des Turcs en 1662, d'Henri-Jules, créateur du concept des « appartements du roi » à Versailles en 1683, de Louis-Henri, premier ministre en 1723 (gouverné par sa maîtresse Agnès de Prie), de Louis-Joseph qui, selon un contemporain, aurait pu être comédien s'il n'était né prince (1772).

    Un livre de référence, indispensable aux musicologues, aux historiens et aux amateurs soucieux de découvrir un patrimoine culturel exceptionnel.

empty