Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • Pourquoi les Bourbons prennent-ils un « s » quand les Macron n'y ont pas droit ? Pourquoi le nom de Charles de Gaulle est-il un aptonyme ?

    Amis des mots, vous le savez, le français est une langue compliquée mais elle est aussi savoureuse, acidulée, colorée, sucrée... comme un bonbon ! Toutes ses bizarreries, ses règles alambiquées et ses exceptions sans fin sont autant de friandises.

    Au fil de ce livre, je vous raconte ces erreurs qui sont entrées dans le dictionnaire et lève le voile sur des accords qui causent bien des désaccords. Vous apprendrez aussi à résoudre le casse-tête des prépositions et percerez le secret des calembours.

    Régalez-vous, la boîte de bonbons est ouverte !
    />

  • Ma Bretagne est d'Armor, le pays dans la mer. Elle est d'Armor, elle est d'Argoat - mer et forêts -, arrimée par l'ouest à ses destinées atlantiques, et par l'est à la pointe aiguë du socle européen.
    On y allait en train quand j'étais enfant. Le Paris-Brest à vapeur des années 50, la moleskine olivâtre du compartiment pour huit, les oeufs durs écalés sur les genoux, neuf heures de rail sans voir la mer ou si peu vers Saint-Brieuc.
    Ma Bretagne est d'abord le pays des miens. Ma mère, Yvonne, la première à me bercer de chansons marines et d'histoires. Mon père, Henri Queffélec, l'homme et l'écrivain que j'ai le plus admiré, le bel indifférent aux yeux d'horizon.
    Entre nous, l'Armor est mon pays usuel, mon pays définitif, j'y naîtrai toujours.

    Y.Q.

  • Utilisé par des générations d'élèves et d'innombrables adultes dans tous les pays de la Francophonie, le petit Grevisse, est une référence incontournable, partout reconnue et appréciée. Son succès est dû à la clarté de l'exposé, à la présentation systématique des règles grammaticales, et à la somme des exemples illustrant chaque cas présenté.

    La langue, bien sûr, évolue, dans sa structure et son usage. Cette 32e édition, poursuivant l'incessant travail de mise à jour accompli précédemment par Grevisse lui-même, enregistre ces changements, tout en respectant la logique d'ensemble de la grammaire, ainsi que la terminologie familière à la plupart des usagers. Elle propose également une mise en page nouvelle, plus attractive, qui en facilite encore l'utilisation.

  • Lanceur d'alerte avant l'heure, Pierre de Lagarde a fait connaître les dangers courus par les monuments et les sites, dénoncé les vandales, parfois haut placés, et mobilisé l'opinion pour que soit respectée et mise en valeur l'extraordinaire richesse de notre patrimoine.
    Créateur de l'émission « Chefs-d'oeuvre en péril » - expression devenue proverbiale -, il nous fait revisiter avec son fils Olivier des endroits secrets, les plus beaux villages, les abbayes les plus émouvantes et les hauts lieux de chacune de nos régions.
    L'histoire, l'architecture et la littérature sont présentes à chaque page, tant le patrimoine est lié à notre culture, mais Pierre de Lagarde est avant tout un reporter qui sait rendre le passé vivant et présent, et marquer d'images et de personnages les mémoires.

  • Jouer avec les mots pour qu'ils ne se jouent pas de nous. Éclairer les obscurités, lever les couvercles qui font de nos expressions favorites des trésors cachés.



    Voilà ce qu'une équipe d'amoureux du langage, animée par Alain Rey, a imaginé pour nous permettre d'« en connaître un rayon » et faire que nous cessions de « ne pas être dans notre assiette ». Quand on se lève « dès potron-minet », on peut reconnaître le minet, mais certes pas le potron. Si les choses se produisent « au fur et à mesure », qu'es aco, ce « fur » ?



    La langue française est une richesse, mais c'est aussi une boîte à malice. Déjouer cette malice, ce n'est pas trahir notre langage, c'est l'enrichir, et c'est nous faire plaisir. 200 fois plaisir, par les temps qui courent, ce n'est déjà pas si mal.


    Et quand quelques-unes de ces expressions sont pimentées par Stéphane De Groodt, virtuose de jeu de mots, c'est encore plus savoureux !



    Racontées par Alain Rey.
    Linguiste et lexicographe reconnu, Alain Rey est l'auteur de nombreux ouvrages de la langue française et l'un des principaux créateurs des dictionnaires Le Robert.



    Avec la participation de Stéphane De Groodt.
    Comédien de renom, ce natif de Bruxelles est également un funambule des mots connu notamment pour ses chroniques sur Canal+ qui ont donné naissance à ses célèbres Voyages en absurdie (Plon).

  • Un ouvrage indispensable pour déjouer tous les pièges de la langue française.

    Chaque mot est traité en fonction de la difficulté qu'il présente.De très nombreux exemples illustrent les particularités d'emploi ou de construction.Tous les aspects de la langue sont traités : orthographe, grammaire, synonymes, ponctuation...

  • Un dictionnaire unique au monde, à lire comme un roman.
    Plus de dix siècles de voyage dans la langue des idées, des cultures et des sociétés.
    L'histoire détaillée de 60 000 mots.
    Pour chaque mot : son étymologie, son entrée repérée et datée dans la langue, ses évolutions de forme, de sens et d'usage au cours des siècles.
    Des schémas pour retrouver la généalogie des mots, souvent inattendue.
    Des articles de synthèse qui apportent un éclairage sur le français et toutes les langues qui l'ont influencé.
    Un regard sur les périodes clés des évolutions de la langue de la Renaissance à l'ère du numérique et jusqu'à l'actualité du XXIe siècle sous l'angle du français parlé sur les cinq continents.

    /> Nouvelle édition augmentée.

  • Savez-vous comment se joue le manichordion ? De quelle manière se porte la devantière ? Feuilletez ce livre sans tarder ! Pour le bon plaisir des curieux et des gourmands, ce dictionnaire puise dans les trésors intarissables de la langue française. Et le monde regagne, au fil des pages, l'authenticité des mots retrouvés...

    Véritablement ludique et instructif.

  • C'est un outil indispensable pour comprendre la langue française, courante ou spécialisée, et s'exprimer correctement, réviser et approfondir les connaissances acquises au collège, et les utiliser pour explorer et découvrir le monde qui nous entoure.Que propose-t-il pour atteindre ces objectifs :- 41 000 noms communs, avec pour chaque article, l'étymologie, la phonétique, les différents sens accompagnés d'exemples et de synonymes, ainsi que des remarques sur les difficultés;- 7 500 noms propres- 750 développements encyclopédiques- des annexes de conjugaison et de grammaire- 224 pages aide-mémoire en couleur, illustrées et consacrées aux disciplines du collège, dont un atlas de plus de 55 cartes en couleurs et une chronologie universelle.- 64 dossiers thématiques sur des questions importantes traitées au Collège et proposant sur chacune d'elles un modèle de présentation d'une analyse et d'une argumentation.

  • Ne soyez pas étonnés si, en utilisant la " méthode sky " aucun anglais ne vous comprend ! jean-loup chiflet a une manière toute personnelle de traduire les expressions françaises en langue anglaise.
    Ainsi, " un chouchou " devient " a cabbage-cabbage " et une " marie couche-toi-là " se transforme en " a mary go-to-bed " ! mais que l'on se rassure, ce manuel aussi surprenant qu'hilarant contient aussi la traduction exacte de toute, ces locutions joyeusement écorchées !.

  • Cet ouvrage sur les libellules est particulièrement original. Alain Cugno, philosophe, écrivain, et depuis plusieurs décennies spécialiste des libellules, évoque ce monde merveilleux des « odonates » dans un style profond, vivant et passionné, qui intéressera tant les philosophes que les poètes (parfois les historiens des sciences) et les scientifiques les plus exigeants. Toutes les espèces du territoire métropolitain (environ 90) sont décrites avec rigueur. L'auteur passe en revue l'ensemble des genres et des espèces qu'ils renferment, et donne une grande clé de détermination des espèces, clé dont le fonctionnement inédit a été inventé, affiné et perfectionné durant des années d'observations. Chacune est illustrées à l'aquarelle (30 pl., trois espèces par planches) par Vanessa Damianthe, spécialiste du dessin naturaliste de haute précision.
    Évidemment, toutes ces odonates de France métropolitaine se retrouvent dans le classique Guide des libellules de France et d'Europe de Dijkstra et Lewington (Delachaux & Niestlé, 2007, avec nombreuses rééditions). Mais il s'agit-là d'un ouvrage purement scientifique, ne pouvant intéresser que les spécialistes de l'odonatologie. Le livre d'Alain Cugno et Vanessa Damianthe semble, par son mélange harmonieux de la poésie et de la science R credo de la collection « De Natura rerum » R pouvoir toucher tous les amoureux des « choses de la nature ». Un ouvrage créateur de vocations par excellence.

  • Le Dictionnaire universel des dieux, déesses et démons est un pari intellectuel majeur. Comment et pourquoi toutes les cultures, depuis les origines, ont engendré des milliers d'être doués de pouvoirs surhumains, capables d'influencer les vies, les saisons, de vaincre le chaos ou de créer le monde ? Les notices de cet ouvrage sans équivalent composent une généalogie des dieux, une histoire naturelle des êtres surnaturels.

    Des divinités tribales qui commencent à s'ordonner en panthéons dès l'âge du bronze jusqu'à l'émergence des religions monothéistes pendant l'âge du fer, voici réuni selon leurs filiations, leurs origines, leurs devenirs, leurs fidélités, leurs divorces - leurs morts parfois -, l'ensemble des dieux, déesses et démons, de toutes les civilisations que la terre a portées.

    En plus d'être un formidable outil de connaissance, ce dictionnaire est aussi un conservatoire, une Arche de Noé pour les dieux, des plus cocasses aux plus inquiétants. Il rassemble les travaux des grands noms de l'ethnologie, de l'archéologie, de l'histoire comparée des religions, pour constituer la première grande nomenclature du panthéon universel.

  • De A comme « absurde » à Z comme « zoo », voici plus de 1000 citations inattendues, surprenantes, poétiques, amusantes, célèbres ou inconnues. En quarante années de lectures, de rencontres ou d'amitiés, Claude Gagnière a relevé toutes les phrases qui furent l'occasion de coups de coeur, de révoltes ou de fous rires devant l'absurdité et les mystères du monde.Homme érudit et plein d'humour, Claude Gagnière est l'un des premiers à avoir popularisé l'amour de la langue française.

  • La libye antique

    Claude Sintès

    Jusqu'à la fin du xixe siècle, les quelques rares voyageurs occidentaux venus en libye pouvaient y contempler des ruines mystérieuses émergeant des sables du désert.
    En 1911, alors que le pays est devenu colonie italienne, les archéologues transalpins reconstituent les grandes métropoles antiques de cyrène, ptolémaïs, leptis magna, sabratha..., remontant pierre par pierre les monuments les plus emblématiques. ces travaux pionniers, poursuivis par les libyens après l'indépendance du pays, en 1951, ont permis de mieux connaître l'histoire de cette terre d'afrique, entre sahara et méditerranée.
    Au viie siècle avant j.-c., les grecs implantent en cyrénaïque, non loin de l'égypte, une colonie puissante, bientôt célèbre pour ses athlètes, ses chevaux et la beauté de ses temples. mille kilomètres à l'ouest, en tripolitaine, des comptoirs commerciaux, fondés par carthage, voient leur physionomie radicalement transformée à l'époque romaine. ainsi, au iiie siècle, l'empereur septime sévère fait de leptis magna, sa ville natale, une rome des sables.
    Claude sintes retrace la redécouverte d'un patrimoine archéologique largement méconnu et éclaire l'importance de la libye dans la civilisation gréco-romaine.

  • Né au xiiè siècle sur les champs de bataille, l'art des armoiries a eu pour fonction première de permettre l'identification des chevaliers rendus méconnaissables par leur casque et leur armure.
    L'idée répandue selon laquelle les armoiries sont le monopole de la noblesse naît de ce jour. or, dès le xiiiè siècle, tout le monde peut porter des armoiries, qu'il soit noble ou roturier, pourvu que soit respecté le code du blason. un code fonctionnel, issu lui aussi de la nécessité d'identifier de loin le porteur des armoiries : des couleurs vives, des symboles parlants, une forte signalisation.
    Michel pastoureau, historien des emblèmes et des couleurs, s'attache à nous monter comment leur usage s'est universellement répandu au fil du temps, jusqu'à imprégner la signalisation routière, les drapeaux, les logos et tous les grands codes de la société contemporaine.

  • Reconstituer l'histoire humaine des forêts et du bois, et l'inscrire dans la continuité de notre présent, telle est la vocation de cet ouvrage.

    Qui ne s'est jamais demandé au détour d'une phrase le sens exact de certains termes qualifiés de « vieillis » ? Ce Dictionnaire propose plus de 6 000 entrées classées par ordre alphabétique pour expliquer et resituer ces mots anciens dont la définition ne se trouve nulle part ailleurs que dans cette synthèse de plus de 200 ouvrages anciens. Chaque mot est expliqué avec son étymologie et une définition est donnée avec sa source.

    Des icônes illustrant les métiers de la forêt et du bois permettent un accès facile et rapide à l'information. L'auteur nous invite à un voyage dans le temps pour mieux comprendre l'évolution de forme, de sens et d'usage des termes forestiers, mais aussi à la découverte des significations des noms de famille, des lieux, ou des spécificités régionales.

    Illustré de nombreuses photographies et cartes postales anciennes - Des flashcodes permettent de visionner des vidéos sur les vieux métiers de la forêt et du bois. Un marque-pages sur le thème des métiers (28 icônes) permet de relier chaque terme à la profession ou à l'univers auquel il se rapporte. Beau livre, couverture rigide, tranchefile et signet.

  • Pour communiquer, les hommes se font signe.
    Ne pouvant transmettre concrètement la réalité aux autres hommes, ils ont inventé, lentement et par tâtonnements, des substituts qui la représentaient. ce sont les signes, au fil du temps multipliés à l'infini. signes du corps et de la distance, signes du repère et marques d'espace : l'homme a construit son univers comme sur un vaste tableau noir où, en dehors même de toute écriture et de tout langage articulé, se sont dessinés les grands traits de l'échange et de la survie.
    Cartes pour lire le monde, signalisation maritime ou ferroviaire, les chemins des hommes se doublent de réseaux de signes. du geste au symbole, du pictogramme au logo, georges jean, observateur attentif, emmène le lecteur à la découverte de cet univers multiforme et foisonnant.
    Galets peints du mas d'azil et peintures rupestres; bras articulés du télégraphe de chappe, points et traits de l'alphabet morse; cartes marines ou routières, portulans ou projections électroniques; signaux; tatouages rituels, blasons et étendards...
    Plus de 230 illustrations.

  • Atlas contenant l'arbre généalogique détaillé des vertébrés.
    Richement illustré, représentant l'évolution des vertébrés du Précambrien à nos jours.
    Plus de 1000 espèces dessinées et répertoriées.
    Poster synoptique.

    Cet atlas présente une vaste sélection de vertébrés fossiles et de leurs représentants actuels avec les liens probables qui les unissent depuis leurs origines à nos jours. Sur chacune des planches, il est possible de suivre pas à pas les changements à travers le temps, qui ont produit les formes actuelles de vertébrés.

    Les liens mis en évidence dans cet ouvrage traduisent le parcours évolutif suivi sur plus de 500 millions d'années, depuis l'ancêtre commun des vertébrés - un minuscule poisson dépourvu de mâchoire - jusqu'à ses descendants actuels et fossiles. Ce document unique est un outil essentiel pour la compréhension et l'enseignement de l'évolution animale en générale et des vertébrés en particulier.

  • À 15 ans, Maurice Denis écrit dans son journal : " Oui, il faut que je sois peintre chrétien [...], je sens qu'il le faut. [...] D'abord j'écrirai mes notes [...]. Et puis je ferai de l'Art, de l'Art en masse, en tout et partout. Je me gorgerai, je m'enivrerai de cette pure et sainte jouissance, de cette douce vie, si désirée, d'artiste. " Une vocation incoercible, ou la foi, l'art et l'amour - sa femme Marthe est au coeur de son oeuvre - composent une sainte trinité qu'analyse avec brio Jean-Paul Bouillon. Après avoir créé le groupe des nabis dont il se fait le théoricien, Denis pose dès 1890 les fondations du néo-traditionnisme. Des Muses à l'Hommage à Cézanne, de ses lieux familiers, Saint-Germain-en-Laye sa ville natale, la Bretagne sa terre d'élection, aux nombreuses scènes de plages, Maurice Denis ne cesse de peindre, entre joie de vivre et méditation chrétienne. Avec le XXe siècle, s'ouvre pour lui une période de production intense : il illustre de nombreux ouvrages, renoue avec la tradition de la grande peinture monumentale, et devient l'un des plus importants décorateurs de son temps.

  • Les ouvrages relatifs au vaste monde de l'espionnage se sont multipliés. Essais plus ou moins informés, témoignages « vécus » d'une fiabilité variable se succèdent pour répondre à la curiosité insatiable des lecteurs. Car c'est un fait : près de trente ans après la chute du Mur et la fin de la guerre froide, l'univers opaque des espions et agents secrets fascine de plus en plus. Or, la réalité s'avère souvent bien éloignée de la fiction.
    Il était temps que des professionnels du renseignement rassemblent le maximum d'informations sur leur métier et présentent de façon exhaustive au public le monde dans lequel ils évoluent. Telle est l'ambition de ce dictionnaire : donner la parole aux vrais experts - qui signent parfois sous pseudonyme pour des raisons de confidentialité - afin qu'ils racontent et expliquent les techniques qu'ils utilisent, l'histoire et l'organisation des services, les événements marquants, sans oublier les grandes figures d'hier et d'aujourd'hui. Qu'est-ce qu'un « agent sous légende » ? Une action « d'entrave » ? Pourquoi Donald Trump s'est-il récemment attiré les foudres de la communauté internationale du renseignement ? Les applications de messagerie cryptée sont-elles réellement fiables ? Quelles ripostes concrètes sont apportées à la menace terroriste ? À toutes ces questions, et à bien d'autres, ce livre répond au moyen de notices limpides, classées par ordre alphabétique, qui permettent d'accéder à une information sérieuse et rapide.

    Unique en son genre, cet ouvrage de référence offre pour la première fois un décryptage vivant et complet de l'univers du renseignement « vu de l'intérieur ».

  • Cet ouvrage propose pour la première fois une approche globale des Alpilles, massif mythique du coeur de la Provence. Sa formidable barre calcaire, aux crêtes blanches et déchiquetées émergeant des plaines, en fait, malgré sa faible altitude (498 m), une véritable montagne, même si son caractère propre et son identité la distinguent de Lure, du Ventoux ou du Luberon. Rédigé par 70 spécialistes, excellents connaisseurs et amoureux du massif, il comporte plus de 300 notices consacrées à son milieu naturel et à ses paysages, à ses ressources d'hier et d'aujourd'hui - agriculture et tourisme tout particulièrement -, à son histoire, à ses sites, à son architecture antique, médiévale et moderne, à son patrimoine immatériel et à ses traditions, à sa place dans la littérature et les arts, aux bourgs et villages enfin qui vivent dans ses piémonts.
    Au total, une véritable encyclopédie aux multiples entrées, magnifiquement illustrée, indispensable pour pénétrer les secrets de cette montagne renommée - souvent considérée comme le coeur de la Provence - et pour envisager son devenir. Un ouvrage de référence pour ses habitants et pour ses hôtes et pour tous ceux, randonneurs et visiteurs, qui sont à la recherche d'une terre façonnée par l'homme, reflet de son ingéniosité et de son inspiration poétique.

  • Il y a cinq mille ans, dans une plaine limoneuse et fertile, deux peuples, akkadiens et sumériens, ont mis en commun leur génie et leur culture pour jeter les bases d'un empire qui domina tout le proche orient antique : la mésopotamie.
    Babylone, cité de hammurabi puis de nabuchodonosor, en incarne à jamais la puissance et la gloire. effacée de notre souvenir, puis miraculeusement et lentement sortie, depuis moins de deux siècles, de son épais linceul de terre et d'oubli, cette civilisation, qui inventa l'écriture, la science et la littérature, nous livre les premiers traits essentiels de notre culture. jean bottero raconte ce riche héritage.

empty