• Ce livre, exceptionnel, tant par son aspect que par la richesse de ses textes et de ses illustrations, constitue un large panorama des connaissances actuelles sur la Bible, sa formation, ses interprétations, les grandes découvertes archéologiques. Les plus éminents exégètes et biblistes contemporains y participent et dressent un ensemble des plus riche et des plus moderne sur la Bible.
    Les textes prennent des formes variées : récits, encadrés, tableaux, entretiens et les illustrations sont nombreuses et variées : cartes, représentations picturales, photos documentaires... Un beau livre, accessible mais aussi exigent, qui s'inscrit dans la veine de Jésus, une encyclopédie contemporaine, publié l'année dernière.


    Collectif d'auteurs, parmi lesquels, Thomas Römer, Mario Liverani, Frédéric Boyer, Daniel Marguerat, Israël Finkelstein, Marie-Françoise Baslez, Estelle Villeneuve...

  • La Bible

    Collectif

    • Cerf
    • 18 Novembre 2010

    La Traduction Oecuménique de la Bible (TOB), publiée en 1975, a marqué un tournant dans la longue histoire de la traduction de la Bible. Pour la première fois au monde, des biblistes catholiques, protestants et orthodoxes travaillaient ensemble pour produire une traduction moderne dont la fiabilité et le sérieux sont aujourd'hui reconnus par tous. La Bible TOB a bénéficié depuis d'importantes révisions, en 1988 et 2004, proposant un texte plus précis et harmonieux et prenant en compte les avancées de la recherche biblique. Cette édition 2010 comprend de nouvelles actualisations des notes et introductions, avec quelques corrections de la traduction. Elle porte la même exigence de clarté de la langue et de fidélité au texte source. La TOB 2010 constitue aussi un événement éditorial et oecuménique sans précédent : pour la première fois dans l'histoire de la Bible en langue française, elle intègre un ensemble supplémentaire de six livres deutérocanoniques en usage dans la liturgie des Eglises orthodoxes 3 et 4 Esdras, 3 et 4 Maccabées, le Psaume 151, la Prière de Manassé. Avec des introductions générales, une introduction à chaque livre, des notes essentielles sur les particularités du texte, un tableau chronologique, un tableau synoptique, un glossaire et huit cartes couleur, la TOB 2010 est tout indiquée pour se plonger dans les récits plusieurs fois millénaires de la Bible, tels qu'ils ont été reçus dans les diverses traditions juives et chrétiennes.

  • La bible, nouvelle traduction

    Collectif

    • Bayard
    • 17 Octobre 2018

    La première édition de cette nouvelle traduction intégrale de la Bible est parue en septembre 2001. Pour la première fois, des spécialistes des langues et des textes bibliques (hébreu, araméen et grec) avaient collaboré plus de 6 ans avec des écrivains contemporains pour aboutir à une traduction entièrement renouvelée des textes bibliques.
    Parmi ces écrivains figuraient de grands auteurs contemporains : Jean Echenoz (prix Médicis 1983 et prix Goncourt 1999), Emmanuel Carrère (prix Fémina 1995), Marie NDiaye (prix Femina 2001 et prix Goncourt 2009), mais aussi François Bon, Jacques Roubaud, Olivier Cadiot, Marie Depussé, Valère Novarina...
    Plus de 20 exégètes ont travaillé à cette traduction en binômes avec un écrivain. Un comité de relecture était présidé par les biblistes Pierre Gibert et Thomas Römer.
    Les évêques de France avaient salué par un communiqué officiel de la Conférence épiscopale le travail accompli et son originalité.
    Cette traduction a depuis fait son chemin. Elle est connue sous l'appellation de "Bible des écrivains".
    Il faut rappeler qu'il s'agit de traductions rigoureuses, établies à partir d'un travail exégétique et philologique approfondi sur les langues sources bibliques.
    Cette nouvelle traduction a permis de renouveler le langage biblique et d'adapter les textes des Ecritures à nos sensibilités modernes.
    Cette nouvelle édition a bénéficié d'une relecture intégrale.

  • Une mise en images contemporaine de 35 grands récits de l'Ancien Testament, de la Genèse au Livre de Daniel, faisant appel aux nouvelles façons de dessiner et d'écrire aujourd'hui.

    Des histoires immortelles à travers lesquelles se jouent les grandes questions contemporaines: justice amour, guerre, pouvoir, exil et migrations...

  • Une très belle édition de voyage au format poche avec reliure couvrante et rabat aimanté pour une protection complète de votre bible dans sa traduction officielle liturgique.

  • La Bible ; traduction oecuménique

    Collectif

    • Cerf
    • 18 Novembre 2010

    La TOB 2010 constitue un événement éditorial et oecuménique sans précédent, parce qu'elle contient six livres deutérocanoniques supplémentaires, en usage dans la liturgie des Églises orthodoxes : 3 et 4 Esdras, 3 et 4 Maccabées, la Prière de Manassé et le Psaume 151. L'ajout de ces livres, sous l'impulsion de l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, confirme le caractère oecuménique de la TOB. Consultées sur cette initiative, les différentes Églises ont donné leur approbation officielle.

    Ces livres additionels ont été placés après les livres deutérocanoniques reçus par les catholiques. Ils ont été traduits, introduits et annotés sous la supervision d'un comité scientifique, selon les principes propres à la TOB. Certains de ces textes n'existaient pas jusqu'à maintenant en traduction française.

    Une grande introduction aux livres deutérocanoniques, inédite, complétée par un tableau récapitulatif des canons juif et chrétiens de l'Ancien Testament offre un nouveau regard sur la formation complexe du canon des Écritures et sa réception dans les diverses traditions.

  • On estime à 40 millions le nombre de bibles diffusées annuellement dans le monde. Aucun autre livre ne connaît une présence constante d'une telle ampleur depuis l'invention de l'imprimerie le premier livre sorti des presses de Gutenberg fut d'ailleurs une Bible. Un tel succès mondial est d'autant plus impressionnant que la Bible est souvent un livre fort mal connu. Saisir l'importance de la Bible et connaître l'essentiel de son message, c'est toucher du doigt le sens profond de l'humanité, et en cela, il n'y a pas de scrupule à être " Nul " et à vouloir améliorer ses connaissances. C'est donc une mine inestimable que ce guide audacieux propose d'explorer: la Bible en tant que livre, ses styles et ses éditions successives, les grandes époques racontées, les grandes figures et les personnages phares, les valeurs transmises (historique, culturelle, cultuelle, artistique...) pour une première approche simple et amusante de ce best-seller de l'humanité.

  • En l'an 258, dans une province de l'Afrique romaine, le légat Caïus doit rendre son jugement. Libèrera-t-il les deux chrétiens emprisonnés qui résistent encore et refusent, malgré la torture, de renier leur foi ? Pourquoi cette question le hante-t-il à ce point ? Un ami recueille ses confidences sur la soif d'absolu qui l'habite. Il parle aussi de ces histoires de chrétiens avec Rufus, le militaire : représentent-ils vraiment le danger que l'on dit ? Tiraillé entre le sens du devoir et sa liberté de penser, la mélancolie accable Caïus. La rencontre avec une jeune chrétienne le bouleversera.Dans ce roman historique à l'érudition généreuse, le philosophe Lucien Jerphagnon nous convie au coeur de ces heures où le monde bascule du paganisme au christianisme.

  • "Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse". En adressant ces mots au roi saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture.
    Partant de cet événement originel, Camille Pascal revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la "Fille aînée de l'Eglise", depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905. Dans la lignée des historiens de l'époque romantique, il renoue délibérément avec le "récit national" qui, repris au compte de l'école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l'idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple.
    Permettre à chacun, qu'il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s'approprier les racines chrétiennes de la France : telle est l'ambition de cet ouvrage.

  • Voici le maître-ouvrage qui vient combler la méconnaissance générale de la pensée byzantine, de ses philosophes et de ses théologiens sans lesquels Juifs, Latins et Arabes n'auraient pas bâti les mêmes oeuvres monumentales. Pendant plus d'un millénaire, Constantinople, la « nouvelle Rome », a ainsi été le centre du christianisme oriental dont le rayonnement, d'Alexandrie et de Damas à Sofia et Moscou, continue d'animer l'Église orthodoxe. Qu'il s'attache à relater la crise des icônes ou la querelle du filioque, à portraiturer Maxime le Confesseur ou Grégoire Palamas, à montrer le rôle majeur du monachisme ou le fonctionnement réel de la symphonie des pouvoirs, Jean Meyendorff fait à la fois oeuvre d'histoire, de doctrine et de spiritualité. Un traité sans égal.
    />

  • Ce petit dictionnaire explique brièvement les notions les plus importantes de la théologie dogmatique catholique, c'est à dire des "vérités" auxquelles croient les catholiques. Il met à la portée de quiconque accepte un certain effort de pensée l'ensemble de la tradition théologique catholique, avec ses thèmes et ses mots essentiels classés par ordre alphabétique. Beaucoup de définitions sont d'ailleurs communes à l'ensemble de la théologie chrétienne et la culture religieuse en général. Le réputation de Karl Rahner, l'un des très grands théologiens catholiques de ce siècle, n'est plus à faire. Herbert Vorgrimler est un de ses disciples.

  • Jésus de Nazareth

    Jens Schröter

    Que pouvons-nous savoir sur l'homme Jésus de Nazareth  ? Ce livre du célèbre bibliste Jens Schröter se concentre sur la vie du prédicateur vagabond de Galilée, fermement enraciné dans les traditions juives de son temps et devenu la figure centrale du christianisme. Grâce aux dernières recherches archéologiques ainsi qu'aux nouvelles perspectives académiques, l'auteur propose une image vivante et parfois renouvelée de Jésus, de son travail en Galilée et de son exécution à Jérusalem. Le livre ne se termine toutefois pas avec la mort de Jésus, mais explique également les débuts de la croyance en Jésus comme «  Christ  », ainsi que les premières interprétations de sa personne dans les écrits canoniques et non canoniques.

  • « Je vois l'Eglise comme un hôpital de campagne (.) Soigner les blessures, soigner les blessures. ». Ces paroles du pape François guident cet ouvrage qui conjugue concrètement accompagnement spirituel et religieux, et soins pallia?fs.
    Quels sont les acquis et les défis d'une prise en charge globale physique, psychologique, sociale et spirituelle de la personne ? Comment aider un malade en phase terminale à emprunter le chemin vers une plénitude de vie alors qu'il en perçoit soudain toute la finitude ? Unifica?on, libéra?on intérieure, réconcilia?on, prière, rela?on d'amour, recherche de la vérité et de la vie sont les maîtres-mots d'un accompagnement vrai et libérateur dont Jésus est le modèle et la dynamique, lui qui rejoint tout homme et sauve tous les hommes.
    Fruit d'un travail de recherche et d'expériences vécues, cet ouvrage s'adresse à tous, proches d'une personne en soins pallia?fs, acteurs spécialisés ou engagés en pastorale ; il offre des orienta?ons précieuses pour l'accompagnement spirituel et religieux des malades en soins pallia?fs.

  • Dans ce livre coup de tonnerre, Michael Satlow explique comment une ancienne collection d'écrits israélites obscurs s'est transformée en corpus fondateur du judaïsme et du christianisme. Dans un style limpide, s'appuyant sur d'innombrables sources anciennes, l'auteur montre comment et pourquoi les textes bibliques ont peu à peu acquis une autorité qu'ils ne possédaient pas jusqu'alors.

  • Une plongée dans la Bible et ses innombrables références à des plantes, aux interprétations aussi bien historiques, linguistiques, spirituelles... que botaniques. Le tout dans un livre soigné, somptueux, une somme illustrée de très anciennes planches d'herbiers.
    L'histoire de notre civilisation commence par une pomme, ou une figue, croquée par Adam et Ève et qui leur valu d'être chassés de l'Eden. Débute alors une incroyable épopée biblique dans laquelle les plantes ne cesseront de jouer un rôle important. Aujourd'hui encore, ces textes nous racontent aussi bien le pouvoir symbolique qu'ont pu jouer ces végétaux que l'histoire de la naissance de l'agriculture...
    Alors que certaines plantes évoquent immédiatement la désolation et le châtiment divin, d'autres, touchées par la bénédiction, se révèlent prodigieuses. La grenade, partout où elle s'implante, devient un symbole d'abondance et de fertilité grâce à ses nombreuses graines couleur de rubis, de sang, de vie. Le cèdre, arbre puissant, solide, grand, noble et majestueux est cité 70 fois dans la bible. Les chardons, véritable fléau de Dieu, sont eux toujours associés à un malheur, une terre abandonnée. Et si l'ivraie n'apparaît que dans une unique parabole du Nouveau Testament, quelle popularité ! « Séparer le bon grain de l'ivraie » fait partie de ces expressions bibliques passées depuis longtemps dans le langage courant.
    Ce livre décortique les textes sacrés sous l'angle de la botanique. On apprend ainsi quel bois utilisa Noé pour construire l'Arche ou encore quelle variété forma la couronne d'épines qui ceignit le front du Christ. On y découvre l'origine étymologique des noms hébreux de chaque plante ainsi que leur définition botanique. Le récit nous entraîne, de versets en chapitres, porté par une illustration donnant la part belle à ces plantes révélées.
    Que vous soyez curieux des religions ou passionné de botanique, ouvrez la porte de ce livre et entrez dans les jardins de la Bible.

  • LE GRAND DOSSIER : L'HERITAGE DES PHARAONS. Pour accompagner l'exposition prévue à la Grande Halle de la Villette, du 27 mars au 15 septembre 2019, le Monde de la bible propose un vaste dossier sur la civilisation égyptienne. Dans de très nombreux domaines, la société égyptienne était extrêmement développée et nous a laissé en héritage des savoirs dont nous avons oublié l'origine. Quelles traces porte notre monde des dieux de l'époque égyptienne, quels marquages politiques et culturels sont-ils imprimés dans l'histoire et encore présents dans notre civilisation actuelle ? Quelles connaissances scientifiques, médicales ou astronomiques nous ont laissés les savants égyptiens ? Quels rapprochements peut-on faire entre notre vie d'aujourd'hui et celle des contemporains de Toutankhamon ? En quoi cette transmission a-t-elle influencé l'histoire et la structuration de notre civilisation occidentale ? Sous la plume d'historiens et d'experts de l'Egypte ancienne, Le Monde de la Bible nous éclaire sur cet héritage dont nous méconnaissons les traces.

  • Marie Madeleine est sans doute, après Marie, mère de Jésus, la femme la plus célèbre des évangiles. Témoin privilégiée de la Résurrection, elle apparaît aussi parfois comme une figure énigmatique et ambiguë, voire sulfureuse. Décrite comme pénitente et ancienne prostituée ou comme compagne de Jésus et apôtre, qui est véritablement cette femme?? Est-il possible d'en discerner un personnage historique??
    Désignée comme apôtre elle serait la seule femme à en porter le titre. Mais alors pourquoi avoir voulu la présenter d'abord comme une pécheresse pénitente?? Depuis les apocryphes jusqu'à aujourd'hui, la littérature s'est abondamment emparée de cette figure complexe jusqu'à imprimer des images durables, discutées et discutables...
    Maire Madeleine est aussi une sainte populaire «?très française?» comme en témoignent les nombreux sanctuaires à son nom dont les plus célèbres sont ceux de la Sainte-Baume et de Vézelay. Enfin, elle a également été une muse féconde pour de nombreux peintres et artistes, tant en Occident qu'en Orient.
    Ce sont tous ces états et toutes ces facettes de Marie de Magdala que ce dossier explore afin de rétablir quelques vérités historiques mais surtout d'éclairer les enjeux de tous les partis pris dont elle a été l'objet.

  • Théologie du corps

    Larchet J C

    • Cerf
    • 1 Octobre 2009

    S'opposant à une conception encore très répandue, ce livre, qui se fonde surtout sur l'anthropologie des Pères grecs, montre que le christianisme, loin de dévaloriser et de mépriser le corps, l'a au contraire valorisé plus que toute autre religion.
    Cette valorisation va d'une conception de la création où le corps est considéré comme porteur, lui aussi, de l'image de Dieu, jusqu'à une représentation de la vie future à laquelle le corps est appelé à participer, en passant par une conception de la personne humaine comme composée indissociablement d'une âme et d'un corps. Cette valeur exceptionnelle reconnue au corps est sans aucun doute liée à ce qui constitue le fondement même du christianisme, à savoir l'Incarnation, c'est-à-dire le fait que le Fils de Dieu est devenu homme en assumant non seulement une âme humaine, mais encore un corps humain, et qu'Il a donné à l'homme de pouvoir être sauvé et déifié dans tout son être, âme et corps.
    Après avoir étudié le corps successivement dans son état de perfection originelle, dans son état de déchéance, et dans sa restauration par le Christ, ce livre souligne particulièrement sa place et son rôle dans la vie spirituelle, et montre comment il peut être transfiguré et divinisé par l'action conjuguée de l'ascèse bien comprise et de la grâce, avant d'évoquer son destin final dans la résurrection et la participation éternelle à la vie divine.
    Dans notre monde qui a perdu le sens de la véritable valeur du corps, soit en lui vouant un culte idolâtrique, soit en en faisant un objet mercantile ou un instrument de jouissance, l'apport de ce livre, écrit dans un style accessible à tous, est particulièrement salutaire.

  • La bible avant la bible

    Paul André

    Au-delà de l'événement archéologique majeur du xxe siècle qu'elles ont représenté, les découvertes, dans les grottes de Qumrân, des manuscrits de la mer Morte ont constitué un bouleversement sans précédent, ouvrant soudain au monde scientifique tout un pan historique jusque-là resté caché. Ces papyrus et parchemins introduisent à la réalité du judaïsme au moment de la naissance du christianisme.
    Comment en est-on arrivé aux textes canoniques ? À partir d'un inventaire exhaustif et de l'examen des deux cents rouleaux bibliques, l'historien et bibliste André Paul révèle le processus de composition de la Bible, la reproduction des écrits sacrés, mais aussi les sources de leur interprétation.
    Ce sont les Écritures telles qu'a pu les connaître Jésus de Nazareth que nous découvrons ici.

  • Dans l'Antiquité, la civilisation égyptienne semble être celle qui a exploré et développé le plus loin le concept du « passage d'une vie terrestre à une vie après la mort ». Plus loin encore peut-être que ne l'ont exprimé les Hébreux de l'Ancien Testament. Dans cet ouvrage, on verra comment les Mésopotamiens et les gréco-romains se sont emparés de l'idée, avant de présenter ce qui apparaît comme le renouvellement d'une annonce de résurrection avec Jésus dans le Nouveau Testament. Enfin, visitant le cimetière du Père-Lachaise avec un expert, nous découvrirons ce que disent d'une vie après la mort ceux qui nous ont précédés.

empty