Nature & Plein air

  • Partez à la découverte des plantes sauvages : comment les reconnaître, les cueillir, les cultiver, comment les conserver et les utiliser... Recettes de cuisine, de boissons, de crèmes de soin, de lotions, de préparations pour le bain, de fumigations... l'auteur nous présente 30 plantes sauvages qui ont absolument tout pour plaire !

  • Sepp et Margit Brunner vivent des produits de leur ferme qu'ils travaillent depuis des années en permaculture. Dans l'Alpe autrichienne où ils sont nés, leur domaine est devenu un lieu d'expériences culturales et d'épanouissement personnel. Ils y organisent des séminaires afin de transmettre leur savoir.
    Dans ce livre, ils présentent à la fois le concept de permaculture et donnent les principes de base pour aménager et faire vivre un jardin en harmonie avec le cycle de la nature. Qu'il s'agisse d'organiser l'espace, d'associer les espèces, de favoriser le cycle de l'eau, de conserver la chaleur ou de soigner les plantes, ils nous guident pas à pas, de la théorie à la pratique.
    Avec eux, transformons nos jardins et balcons en oasis qui nous approvisionneront en produits frais et sains, réjouiront nos coeurs par une abondance de couleurs et de parfums, et abriteront nos amis du monde animal et végétal.

  • La vigne n'a pas toujours été l'impeccable monoculture que nous connaissons aujourd'hui, ce végétal mené « à la baguette », attaché, taillé, épampré, effeuillé. Au contraire, de par sa nature même de liane, dès sa naissance elle s'est mariée à l'arbre pour s'élever vers la lumière. Dans un vibrant plaidoyer en faveur de ce compagnonnage végétal, Léa et Yves Darricau nous en racontent l'histoire et brossent ce que pourraient être nos pratiques viticoles de demain, devenues écologiquement intensives.

  • En observant bien les variétés d'arbres fruitiers, on découvre qu'elles sont toutes différentes et que chacune d'entre elles possède un type de ramification puis de fructification particulier. Cette organisation naturelle, libre est la plus harmonieuse et la plus efficace en matière d'édification de l'arbre puis d'induction de la fructification (rapidité de la mise à fruit et équilibre entre croissance annuelle et fructification). La volonté de faire rentrer de force la variété dans une forme géométrique détruit sa façon naturelle et particulière de ramifier et de fructifier. Elle oblige l'homme à maintenir chaque année, artificiellement, un équilibre précaire entre les lieux où s'expriment la croissance et les lieux où se développent la fructification qui se dissocient au lieu de collaborer. Plus sévère est la taille, plus dominant est « l'arbre » alors que la formation de la fleur, son induction puis son évolution vers le fruit, seront incertains et incomplets. Si nous respectons cette construction naturelle de l'arbre puis son mode de fructification, nous n'imposerons plus de tailles artificielles de formation puis de fructification. Nous interviendrons comme des éducateurs, en favorisant les caractéristiques de chaque variété. Cette vision doit provoquer en nous un contrôle de nos « réflexes sécateurs » que nous avons acquis par atavisme. Vouloir ramener systématiquement le fruit sur le centre de l'arbre ou arrêter l'arbre en hauteur avec le sécateur sont autant de pratiques, d'interventions instinctives et destructrices, non respectueuses de la nature et qui n'ont aucune signification physiologique. Dans cet ouvrage, 15 espèces différentes sont traitées. Ne plus tailler les arbres fruitiers pour obtenir en priorité une forme géométrique et structurée mais les accompagner dans leur développement naturel pour obtenir une mise à fruit rapide et de bonne qualité est le but que se sont assignés 24 auteurs et collaborateurs qui se sont regroupés pour traiter chacun d'une espèce particulière sur laquelle leur expérience est irremplaçable.

  • Caro et Rose vous initient au monde des succulentes magnifiques, des cactées, des plantes aériennes et tropicales. Avec leur aide, lancez-vous dans des projets simples, des idées stylées, apprenez comment soigner et multiplier ces espèces aussi robustes que séduisantes, bref révélez votre main verte. Votre intérieur ne tardera pas à se métamorphoser !

  • Le geste du greffeur semble souvent complexe et obscur. Il demande en fait une véritable connaissance de certaines espèces réputées difficiles comme le noyer. Cet ouvrage lève le voile sur cette technique qui recouvre souvent une part de mystère. La première partie de l'ouvrage concerne le greffage et les techniques actuelles. Le livre tient sa spécificité dans la présentation de nombreuses greffes sous forme de photographies et de dessins scientifiques. Le photographe Pierre Tétrel et Evelyne Leterme se sont attachés à décomposer chaque geste afin de le montrer d'une manière simple et précise. Chaque ensemble de photographies est complété par des dessins d'une extrême justesse scientifique et d'une grande finesse de trait, qui apportent une vision plus globale de la technique. La seconde partie recouvre les techniques de plantation, et tient compte des améliorations apportées dans les vergers ces quarante dernières années et utilisées pour protéger le mieux possible le système racinaire. Cette nouvelle édition a été totalement réactualisée à la lumière des dernières recherches sur le greffage (notamment la deuxième partie sur la plantation). Des points spécifiques ont été plus particulièrement augmentés : sur la physiologie de la greffe et de la cicatrisation, les périodes d'application des greffes, le surgreffage du châtaignier et de la vigne

  • Le temps des arbres

    Philippe Fiévet

    • Rouergue
    • 11 Septembre 2019

    Mémoire d'un jardin en rouge, entre récit de vie et ouvrage naturaliste, un livre qui parle d'amour, de deuil, de paternité, de botanique et des insondables mouvements de la vie.

  • Les bons jardiniers savent que le sol est tout sauf une substance inerte. Un sol en pleine santé fourmille de vie - pas seulement de vers et d'insectes, mais d'une quantité stupéfiante de bactéries, de champignons et d'autres micro-organismes. Lorsque nous utilisons des engrais chimiques, nous portons atteinte à la vie microbienne qui normalement suffit à satisfaire les besoins des plantes. Dans le même temps, nous nous rendons de plus en plus dépendants de tout un arsenal de substances artificielles, dont beaucoup sont toxiques pour les humains comme pour les autres formes de vie. Mais il existe une alternative : jardiner pour renforcer le sol et son réseau alimentaire, ce réseau fragile et complexe d'organismes vivants dont les interactions créent un environnement favorable aux plantes. Dans cet ouvrage clair qui évite le jargon et les termes trop techniques, vous ferez connaissance avec les différents organismes qui composent le réseau alimentaire du sol. Vous apprendrez comment l'entretenir et le régénérer afin d'optimiser la qualité de ce sol grâce à l'emploi de compost, de jus de compost et de paillis, et quelles solutions favoriser en fonction de la composition de votre jardin (pelouse, potager, arbres et arbustes, vivaces et annuelles.). Bref, si vous voulez faire pousser des plantes vigoureuses et en bonne santé tout en cultivant votre jardin sans recourir aux produits chimiques, ce livre est fait pour vous.

  • Professionnels de la culture des champignons depuis plus de trente ans, Magdalena et Herbert Wurth nous enseignent comment créer un jardin de champignons en culture biologique et durable.

  • Une meilleure tolérance à la sécheresse, une résistance aux maladies et un meilleur rendement, tels sont les quelques atouts, parmi bien d'autres, que possèdent les champignons mycorhiziens pour améliorer les performances des végétaux. Grâce à un échange mutuellement bénéfique, les plantes hôtes fournissent le carbone dont les champignons mycorhiziens ont besoin, et en retour, ces champignons aident les racines des plantes à trouver et à garder l'eau et les nutriments qui leur sont indispensables. L'interaction est si complexe que les scientifiques ont mis beaucoup de temps à la comprendre. Jeff Lowenfels explique avec la plus grande clarté comment les mycorhizes peuvent être bénéfiques pour les plantes. Avec des applications qui concernent l'agriculture, la sylviculture et l'horticulture, les jardins d'ornement ou l'hydroponie, sans oublier les pelouses et les gazons, Fertiles champignons révèle le rôle fondamental que jouent les champignons mycorhiziens pour réussir avec succès toutes sortes de plantations. Il détaille, par la pratique, comment appliquer les principes de base de la mycorhize pour obtenir des plantes plus saines, plus résistantes et plus performantes. Là où les engrais classiques, riches en phosphore et en azote, causent de nombreux problèmes environnementaux, les champignons mycorhiziens offrent une solution d'autant plus pérenne qu'ils dépolluent les sols et préviennent l'érosion. Jeff Lowenfels nous donne également la méthode pour cultiver ses propres champignons mycorhiziens à partir de souches indigènes.
    Essentielles à la vie sur la Terre, les mycorhizes sont un atout capital dans la nouvelle révolution agricole mais aussi dans la sauvegarde climatique car elles constituent des puits à carbone. C'est dire combien ce livre s'inscrit dans la recherche d'une agriculture durable.

  • Alain et Marie-Jeanne Génevé nous guident dans la découverte de notre environnement et des nombreuses espèces végétales qui y foisonnent à travers quarante promenades botaniques aux quatre saisons. Ils explorent plus de 100 espaces naturels et décrivent 460 espèces.

  • Véritable musée de l'arbre vivant, l'arboretum de Versailles-Chèvreloup rassemble la plus riche collection d'arbres d'Europe continentale. Les superbes photographies de Snezana Gerbault  constituent un véritable voyage à la rencontre de ces arbres du monde, de leur incroyable beauté et de leur très grande fragilité.

  • Les paysages du pourtour méditerranéen français reflètent une intense et très ancienne occupation humaine. Les milieux ouverts, qui correspondent à des formations végétales spontanées allant du presque minéral au boisé (pelouses écorchées, landes, maquis, garrigues, pré-bois...), sont en grande partie l'héritage de pratiques pastorales. Ils occupent des espaces présentant des contraintes pour certaines formes d'agriculture, mais où des activités d'élevage ont toujours trouvé leur place. Ils abritent de nombreuses espèces patrimoniales de la flore et de la faune.
    Aujourd'hui, le métier d'éleveur et l'activité pastorale sont au coeur d'intenses débats. Des femmes et des hommes vivent de cette activité qui façonne les paysages et les milieux grâce à l'action de leurs troupeaux et à leurs savoir-faire. Alors même que l'importance du pastoralisme pour la conservation des paysages agropastoraux et le maintien de la biodiversité est reconnue depuis plusieurs décennies, cette activité se heurte à de nouveaux défis : prédation, concurrence avec les autres usages non agricoles (tourisme, loisirs résidentiels, grands aménagements, chasses privées, etc.), difficulté de reconnaissance et de soutien au sein des institutions et des territoires, changement climatique...
    Cet ouvrage collectif, piloté par le Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon dans le cadre du projet européen Life+ Mil'Ouv et construit avec les éleveurs, les scientifiques et les gestionnaires d'espaces naturels et pastoraux, pose les enjeux du maintien de l'activité pastorale, forme d'élevage extensif à haute valeur naturelle, et du cadre dans lequel elle pourrait s'inscrire à l'avenir. Des témoignages d'éleveurs émaillent le propos de spécialistes aux compétences diverses autour d'une activité intemporelle qui coïncide avec certaines attentes de la société d'aujourd'hui, notamment vis-à-vis d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement, préservant la biodiversité, proposant une alimentation de qualité, en lien avec son territoire.

    Par le Conservatoire d'Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

  • Les hommes qui récoltent les roseaux ont un nom en Camargue : sagneurs. Dans le milieu complexe et fragile de la marais, comme ils disent, au féminin, ils travaillent un espace que les amoureux de la nature considèrent comme un sanctuaire, ces immenses roselières où s'abritent des oiseaux rares. Ce livre nous raconte un métier très ancien dans un milieu disputé. Car sagneurs, chasseurs, gardians et riziculteurs ne voient pas d'un même oeil l'avenir du delta. lieu d'une bataille immémoriale entre eaux douces et eaux salées, entre tenants de l'assèchement et défenseurs du marais, la Camargue a été reconnue réserve de biosphère en 1977, à une époque où le métier de sagneur agonisait. Sauvés par l'essor de la construction écologique, des hommes continuent de récolter le roseau dont on fait des pergolas, des claies protectrices, des toits pour les cabanes de gardians, les chaumières aux Pays-Bas ou en Brière. Ce livre nous raconte la vie qu'ils mènent en petite Camargue, du côté de Gallician, leur capitale. Entre grand et Petit Rhône, étangs du Vaccarès, du Scamandre et du Charnier, il nous fait aussi parcourir un territoire où l'on ne vit pas comme ailleurs, l'eau étant tout à la fois une menace et un trésor.

  • Nos anciens connaissaient la valeur des haies qu'ils avaient plantées. Elles leur permettaient non seulement d'enclore le bétail, mais leur fournissaient également de multiples ressources alimentaires, médicinales ou artisanales. Côtoyant quotidiennement ces plantes, ils en avaient percé les secrets. Qui, alors, aurait pu imaginer que l'on arrache des haies si précieuses ? Aujourd'hui, combien d'entre nous connaissent les noms et les vertus de ces plantes qui vivent auprès de nous ? Christian Cogneaux et Bernard Gambier ont patiemment retissé ce savoir constitué au fil des siècles, pour le transmettre à leur tour. Ils nous rappellent aussi que la haie champêtre, féconde et nourricière, rÄeservoir de biodiversité, possède une immense valeur environnementale : elle protège du vent, réduit les écarts de température, régule l'humidité, joue un rôle avéré dans l'équilibre climat ique.
    En ces temps de mobilisation écologique, la haie est à la fois un patrimoine méconnu et un enjeu pour l'avenir. Somme de connaissances et de savoir-faire, ce livre richement illustré nous apprend de quels arbres, plantes et lianes sont faites les haies de nos campagnes.

    Depuis ses années étudiantes et le début de son engagement militant, Christian Cogneaux se passionne pour les haies de nos campagnes. Au sein du CPIE Bocage de l'Avesnois, association dont il est le directeur, il impulse des actions de sensibilisation aux richesses du bocage pour tous les publics, les scolaires en particulier.
    Bernard Gambier s'intéresse aux haies et à leur disparition depuis plus de trente ans. Il a créé au début des années 1990 l'association " Haies Vives ". Il anime le site www.haiesvives.org et donne des conférences pour les associations et les collectivités. Il propose des stages destinés aux habitants des zones rurales et urbaines sur les thèmes de la haie champêtre et du jardinage " au naturel ".

empty