Odile Jacob

  • Cuvier reconstituait un squelette à partir d'une dent. Deux siècles plus tard, sur la base d'un minuscule fragment d'os, et grâce à des méthodes génétiques de pointe, la découverte de l'homme de Denisova bouleverse le lignage humain en lui ajoutant une espèce qui ne survit que par les traces laissées dans notre ADN. La paléontologie et l'archéologie sont devenues moléculaires.
    Plus fort que Jurassic Park, où le passé revit dans la fiction, avec le séquençage de l'ADN, la paléogénétique s'est inventé une vraie machine à remonter le temps, inaugurant un extraordinaire voyage scientifique.
    Ludovic Orlando en est un pionnier. Son livre montre comment la génomique, grâce aux progrès fulgurants de la génétique, jette un éclairage inédit sur l'évolution de l'homme - ses migrations, ses sociétés et même ses langues -, mais aussi sur les grandes épidémies du passé, l'évolution du cheval et sa domestication, la naissance de l'agriculture, etc.
    C'est passionnant comme un roman policier : on résout des énigmes, de l'origine de la tortilla au mystère de l'extinction du mammouth et de l'ours des cavernes. C'est politique, aussi : déconvenue des suprémacistes blancs apprenant que l'homme de Cheddar, ancêtre emblématique des Britanniques, avait la peau noire ; usage biaisé de données génétiques contre les Palestiniens ; révélations sur un guerrier viking qui se révèle avoir été... une femme.
    Avec la paléogénomique, science d'avenir révélant un passé qui a des enjeux pour le présent, Ludovic Orlando nous entraîne dans une aventure scientifique éblouissante, aux confins du monde et dans la profondeur des temps.

  • Voici un livre qui retrace la formidable histoire de l'humanité depuis 4 millions d'années.

    À chacune de ses étapes, l'humanité a non seulement choisi son destin, mais elle a combattu, grâce à la puissance de son esprit, les contraintes imposées par son anatomie et par son environnement. Ainsi s'explique l'expansion incessante des hominidés vers toutes les régions du globe, là où justement leurs limites biologiques ne le permettaient pas. Ainsi s'expliquent les conquêtes, les découvertes et les oeuvres d'art qui procèdent du même schéma : créer ce qui n'a pas été encore fait, spécialement si c'est considéré comme impossible.

    Dans ce livre, Marcel Otte nous montre combien la préhistoire, mûrement comprise, nous offre les clefs de nous-mêmes, de nos sociétés et de nos civilisations. Et qu'elle nous indique aussi le chemin pour réapprendre à protéger la nature et sauver notre espèce de sa propre autodestruction.

  • Qui ne s'intéresse pas aux origines de l'homme ?

    En plus de soixante-cinq ans de carrière, des fouilles d'Éthiopie à celles du Tchad, de ses laboratoires du musée de l'Homme et du Collège de France aux palais présidentiels et princiers, le spécialiste de la préhistoire a rencontré les chefs d'État du monde entier.

    Le fossile devient prétexte à des échanges privilégiés avec ceux qui font l'histoire d'aujourd'hui.

    Yves Coppens nous dresse dans ce livre cinquante portraits inattendus et intimes des présidents Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, de la reine Elizabeth II, de l'empereur Haïlé Sélassié, de Nelson Mandela, des papes Benoît XVI et François et de bien d'autres... cinquante portraits qui sont aussi cinquante rencontres pleines d'esprit autour des questions fondamentales de l'origine et du devenir de l'espèce humaine.

  • « Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d'initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements.
    La paléoanthropologie et l'archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l'histoire de l'homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l'on n'avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d'années d'histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité. » Y. C.
    Au travers de ses propres Mémoires, et à la lumière des découvertes les plus fondamentales qui ont rythmé sa vie, ce sont, en quelque sorte, les Mémoires de l'humanité que nous restitue ici Yves Coppens, conjuguant le savoir du scientifique, son humanité et le talent de l'écrivain.
    Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres, dont Lucy. Il est paléontologue, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine. Il est l'auteur de Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L'Histoire de l'homme, Pré-textes, Pré-ludes et Des pastilles de préhistoire, qui ont été de très grands succès.

  • " La paléoanthropologie, qui étudie l'évolution biologique de l'homme, traque nos ancêtres depuis un siècle et demi. Elle répond au besoin universel de savoir "ce que nous sommes". Mais, ce faisant, elle reste profondément influencée par nos mythes séculaires, nos croyances religieuses et nos constructions philosophiques.
    D'un point de vue strictement scientifique, nous ne connaissons qu'une partie de l'arbre évolutif des hommes et des grands singes africains. Mais ce que nous commençons à percevoir bouleverse toutes les conceptions classiques de l'homme et sa place dans l'histoire de la vie.
    Le temps est venu de proposer un récit scientifique des origines de l'évolution de l'homme, avec ses incertitudes et ses questionnements, mais en prenant en compte toutes les avancées acquises. " P. P.

  • Avec la précision qui est la sienne et toute la gourmandise de conteur qu'on lui connaît, Yves Coppens nous raconte ici ce qu'était la vie des premiers hommes. Partant de nos origines, il répond à toutes les questions que nous nous posons sur les vrais débuts de la bipédie, le régime alimentaire de nos ancêtres, les plus anciens peuplements d'Europe ou de Chine, mais aussi l'utilisation des silex ou des haches d'apparat, les grottes ornées de France ou encore l'apparition de l'écriture.

    De l'Éthiopie à l'Europe, de l'Extrême-Orient à l'Amérique, de l'Inde à l'Australie, voici un extraordinaire voyage dans le temps et dans l'espace qui met en lumière l'étonnante actualité de ce passé dont nous sommes tous issus.
    />

  • Alors que la violence existe depuis les temps les plus reculés, la guerre est relativement récente dans la préhistoire et est liée aux changements qui ont accompagné le passage du Paléolithique au Néolithique. M. Patou-Mathis explore les causes de l'apparition des sociétés guerrières dans la préhistoire : sédentarisation, patriarcat, surplus agricole, rites sacrificiels, croyances, etc.

  • L'histoire humaine commence véritablement avec la maîtrise du feu. Survenue il y a environ 400 000 ans, elle représente un tournant décisif dans la grande aventure des premiers hommes. Comment Homo erectus et, plus tard, Homo sapiens et Neandertal ont-ils appris à allumer le feu à leur gré ? Comment expliquer que, sans se rencontrer, ils aient été en mesure au même moment, en des endroits différents de la planète, de l'apprivoiser ?

    La domestication du feu permet d'allonger le jour aux dépens de la nuit, d'éloigner les dangers, de s'installer dans des régions auparavant hostiles, de cuire les aliments et d'augmenter ainsi l'espérance de vie, d'améliorer la fabrication d'outils, de cuire l'argile pour façonner des figurines et de peindre les parois des cavernes.

    Henry de Lumley prend appui dans ce livre sur les recherches les plus récentes pour retracer cette extraordinaire aventure.

  • Fondateur de l'anatomie comparée et de la paléontologie, Georges Cuvier méritait une biographie pas comme les autres. Mêlant la science, l'anecdote historique et la correspondance de l'époque, celle que lui consacre Philippe Taquet plonge le lecteur dans une époque troublée, où la description d'une mâchoire de dinosaure côtoyait celle de la pile de Volta, où l'armée de la République pillait les musées européens pour remplir le Louvre et le Muséum, et où il fallait plusieurs mois pour faire venir de Hollande deux éléphants, les premiers que l'on vit à Paris, tandis qu'émeutes et attentats éclataient quelques rues plus loin.

    Il est bien difficile aujourd'hui d'imaginer l'incroyable engouement pour la science qui s'empara de la France sous la Révolution, le Consulat et le Directoire. Il fallait édifier une science nouvelle qui fasse oublier celle de l'Ancien Régime et structure une société inédite. Le Muséum et le Jardin des plantes (ex « Jardin du Roi ») furent repris par des jeunes savants brillants - Cuvier, Geoffroy Saint-Hilaire, Brongniart, Lamarck. Certains suivirent Bonaparte en Italie et en Égypte, d'autres noyautèrent l'Institut et le Collège de France, tous firent de la France du début du XIXe siècle le centre scientifique de l'Europe. Le « citoyen » Georges Cuvier en est l'exemple type. D'abord naturaliste amateur, il gravit tous les échelons de la gloire scientifique en créant une nouvelle discipline, l'anatomie comparée, et en l'étendant aux animaux fossiles, qui étaient alors de totales énigmes.
    Philippe Taquet

  • Il y a environ 10 000 ans, l'homme prend un nouveau départ et modifie radicalement sa façon de vivre. Il fonde alors les premiers villages, impose sa domination sur son environnement, « invente » l'agriculture et l'élevage. Une transformation sans retour, qui fait de lui le maître unique de la nature. Jean Guilaine s'attache aussi dans ce livre aux comportements individuels et collectifs, insistant notamment sur la précocité de la violence, les origines de la guerre, le meurtre d'Ötzi, figure emblématique de nos ancêtres. Il souligne le poids de l'imaginaire, des symboles et des rites dans le fonctionnement de ces communautés anciennes.

    Les temps néolithiques ont posé les bases des sociétés qui sont aujourd'hui les nôtres. L'Histoire, dès lors, est en marche.

  • Voici le récit de Raymonde Bonnefille, une des rares femmes à avoir participé aux expéditions archéologiques et paléontologiques en Éthiopie dans les années 1970. Ses recherches ont été capitales pour la connaissance du milieu dans lequel vivaient les hommes préhistoriques.
    Son témoignage unique nous fait vivre de l'intérieur cette aventure scientifique qui aboutit à la découverte de la plus célèbre australopithèque, Lucy.
    Vie quotidienne sur un chantier de prospection, travail de terrain avec les équipes scientifiques française et américaine... cette plongée passionnante nous emmène au coeur des grandes expéditions internationales dans les paysages du Rift est-africain, qui contribuèrent de façon si remarquable à la connaissance des origines de l'Homme.
    La grande époque des explorations paléontologiques en Afrique de l'Est racontée par une chercheuse, témoin privilégié de cette incomparable aventure scientifique.
     

  • Qu'y a-t-il avant l'Histoire ? Une longue période, appelée la Protohistoire, qui débute avec le Néolithique et la naissance de l'agriculture et qui s'achève, en Occident, avec l'expansion romaine. C'est cette étape décisive que nous décrit ici Jean Guilaine, qui en est l'un des plus grands spécialistes.

    Comment, devenu paysan, l'homme est-il parti à la conquête de notre continent ? Quelle est la signification des mégalithes, dolmens et menhirs qui sont érigés durant cette période ? Comment étaient organisées les premières sociétés ? Comment sont nées les inégalités ? Comment s'est instauré le pouvoir des chefs ?

    À toutes ces questions, Jean Guilaine répond avec le savoir de l'explorateur et du savant. Il nous guide sur les chemins de cette Histoire d'avant l'Histoire, où se nouèrent les premiers échanges en Méditerranée et où l'homme commença à imposer sa marque sur la planète.

  • " Vu de l'Occident, l'Autre a deux visages : le Sauvage - l'Autre dans l'espace - et le Préhistorique - l'Autre dans le temps. Ce livre entend montrer comment ces "imaginaires cousins", qui se sont rejoints et superposés au XIXème siècle, se sont forgés dans les cercles érudits à partir des récits de voyageurs et des théories scientifiques, puis diffusés dans les milieux populaires grâce aux magazines illustrés, aux romans , aux expositions universelles ou coloniales et aux musées. Avec toujours en contrepoint l'Homme occidental, à la fois fasciné et rempli de préjugés.Pourquoi l'altérité et l'existence d'une humanité plurielle, qu'elle soit passée ou présente, sont-elles toujours si difficiles à accepter ? C'est à cette question que nous avons tenté de répondre dans cet ouvrage." (M.P.-M.)

  • En quoi le génome du chimpanzé nous éclaire-t-il sur la préhistoire de l'homme ? Comment les préhistoriens savent-ils que les dessins de mammouths de Rouffignac ne sont pas des faux ? Quelle plante les hommes du néolithique ont-ils domestiquée en premier ? De quand peut-on dater le premier paléobabyboom ? Un livre aussi essentiel que divertissant, qui répond à toutes les questions que nous nous posons sur nos origines.
    Et qui nous conduit sur les traces de ces premiers humains dont nous sommes les descendants.

  • Pré-textes

    Yves Coppens

    « Voici, après Pré-ambules, ou les premiers pas de l'homme, Pré-textes, ou l'homme préhistorique en morceaux. Ces «morceaux» se rapportent, bien sûr, aux hommes fossiles que j'ai toujours fréquentés, souvent cherchés, parfois trouvés, mais aussi aux produits artisanaux ou artistiques, parfois les deux, de leur esprit.

    C'est un vrai livre de paléoanthropologie et de préhistoire qui fait le tour des sujets servis par ces disciplines. En dehors des faits évoqués en permanence et illustrés souvent, je souhaiterais en effet que le lecteur, et notamment le jeune lecteur, trouve dans ces textes la passion de la recherche, l'éclat de ses résultats et l'élégance de ses démonstrations, en d'autres termes l'esprit scientifique tel qu'il m'a séduit, tel que je l'ai vécu et continue, bien sûr, de le vivre. » Y. C.

    Dans un style clair et enlevé, voici donc, par l'un de nos plus grands paléontologues, reconnu dans le monde entier, un livre, aussi plaisant que riche, qui nous présente plus de vingt ans d'actualité préhistorique.

  • L'audace de sapiens

    Marcel Otte

    On ne peut expliquer la fulgurante expansion d'Homo sapiens sur toute la Terre que par la puissance totale accordée à son audace, à son imagination et à sa quête d'autonomie.
    Par l'action de sa pensée, l'homme a en effet combattu les lois biologiques et a défié toutes les contraintes environnementales, sans jamais s'y réduire. Cette succession de défis surmontés se trouve, par exemple, illustrée dans l'acquisition de la bipédie, le façonnement d'outils, la construction d'abris élaborés, le contrôle du feu, les pratiques rituelles, l'élaboration de récits mythiques, les créations artistiques...
    Pour le préhistorien Marcel Otte, il est temps de réinjecter intelligence, responsabilité et lucidité dans la lecture de la prodigieuse aventure humaine, celle qui nous a apporté tant d'émerveillements, de fascinations, de rêves. Ces populations ont tout inventé, du plus beau au plus utile, mais aussi au plus fatal, guidées par leur seule audace !

    La grande aventure d'Homo sapiens, richement illustrée, avec ses contraintes, ses défis et ses conquêtes !

  • ?Pour saisir les origines de l'homme, il ne s'agit pas seulement de rechercher comment son corps s'est transformé ou quelles ont été ses migrations ; c'est la naissance de la pensée, de la culture, de l'art, de la religion même, qu'il faut tenter de cerner pour mieux comprendre comment il est devenu l'homme. Et c'est ce que propose Marcel Otte dans ce livre, récit de notre préhistoire qui, sans sacrifier la précision archéologique ou physique, se concentre sur l'aventure spirituelle qu'a d'abord été l'hominisation. On suivra ainsi pas à pas le cheminement de nos ancêtres jusqu'aux sociétés avancées, avec toujours cette question : qu'est-ce qui les animait ? Une "autre" vision de la préhistoire qui s'appuie sur ce que nous savons de l'évolution des corps et des techniques pour retrouver celle de la pensée. Historien de l'art et archéologue, Marcel Otte est professeur de préhistoire à l'Université de Liège. Auteur de nombreux ouvrages de référence, il est notamment spécialiste des échanges culturels durant le Paléolithique et dirige de nombreuses fouilles en Europe.

  • Qui est l'ancêtre direct du genre humain ? En quoi la découverte de Lucy est-elle fondamentale ? Peut-on ramener à la vie une plante congelée depuis 30 000 ans ? À quand remontent les premiers peuplements d'Asie ? Sait-on quand a été construite Lutèce ? Pourquoi les mammouths ont-ils disparu ?

    À ces questions, et à bien d'autres encore, Yves Coppens répond avec l'aisance et l'humour qu'on lui connaît, partant de l'actualité préhistorique - une découverte récente en archéologie, une thèse inédite en paléontologie, une nouvelle publication en histoire ancienne - pour nous faire découvrir, de façon vivante et documentée, un point essentiel de l'histoire de nos ancêtres !

  • Charles Quint

    Denis Crouzet

    Charles Quint règne sur presque toute l'Europe, de l'Espagne aux Pays-Bas, de l'Allemagne à la Franche-Comté, de la Lombardie à la Sicile. Au-delà des mers, il conquiert les vastes territoires des Empires aztèque et inca. Mais, en quelques années, la chrétienté se divise, en proie à la sédition religieuse. C'est un portrait inattendu de l'Empereur que dresse ici Denis Crouzet : rêvant d'une monarchie chrétienne universelle, Charles Quint est déchiré entre son désir de paix et les devoirs de gloire que lui imposent son rang et son sang.
    En quelques années, de 1545 à 1552, ce souverain à la puissance inégalée voit s'effondrer le monde et s'ouvrir des temps de violence et de peurs.

  • Qui est l'ancêtre direct du genre humain ? En quoi la découverte de Lucy est-elle fondamentale ? Comment les premiers hominidés ont-ils quitté l'Afrique ? Qui étaient donc les petits hommes de Flores ? De quand dater les premiers peuplements de Chine ? Quel est le véritable inventeur du feu ?A toutes ces grandes questions, Yves Coppens, dans ce livre qui lui ressemble, à la fois profond et plein d'humour, donne des réponses tout à fait nouvelles.Partant des origines de l'homme, il nous raconte aussi la romanisation de la Gaule, l'industrie du sel ou encore la culture viking et nous fait prendre ainsi conscience de l'actualité étonnante de ce passé dont nous sommes tous issus.Un livre très vivant, riche et essentiel pour mieux comprendre la préhistoire, mais aussi l histoire et l histoire de l homme."Un véritable cadeau pour les curieux de l'évolution." Pour la science

  • « J'ai vécu pour l'archéologie. Je lui ai consacré mon énergie, ma détermination.

    Je mesure le privilège que j'ai eu de disposer de tout mon temps pour prospecter, fouiller, voyager, rapporter, écrire, enseigner et, bien sûr, appréhender ce basculement fondamental qu'assumèrent nos semblables en devenant agriculteurs. » J. G.

    Débutée dans son Occitanie natale, l'emprise des recherches archéologiques de Jean Guilaine s'est étendue à l'ensemble du Bassin méditerranéen : péninsule Ibérique, Andorre, Italie méridionale, Sicile, Grèce, Chypre. En perspective : les dix millénaires qui ont conduit des ultimes sociétés de chasseurs-cueilleurs jusqu'au monde urbanisé antique.

    Dix millénaires protohistoriques sont donc ici décrits, tout au long d'une vie scientifique où sont relatés, non sans humour, le cheminement, les péripéties et les principales figures. On y croise notamment Fernand Braudel, Jacques Ruffié, Jacques Le Goff ou encore André Miquel. Ce parcours trouve son aboutissement au Collège de France, où Jean Guilaine a enseigné cette période si essentielle de l'humanité à laquelle il a su donner sa pleine dimension.

  • Après L'Homme premier, qui retraçait l'évolution des hommes depuis les premiers australopithèques jusqu'à l'Homme moderne, Henry de Lumley raconte l'histoire des premiers habitants de l'Europe entre 1,8 millions d'années et 40 000 ans.
    De site en site, de la Géorgie à l'Italie et à l'Espagne, de la France méridionale à celle du Nord, jusqu'en Angleterre et dans les plaines de l'Europe centrale et orientale voici une invitation à marcher sur les traces des premiers Européens. À chaque pas, c'est une étape de l'évolution que l'on découvre : le développement des outils et de le pensée, l'invention de la chasse et, enfin, l'avènement du feu, annonciateur de l'art et de la culture.

  • Depuis un demi-siècle, la paléoanthropologie n'a cessé de progresser, avec la découverte de nouveaux fossiles, comme celui de Lucy, mais surtout grâce à l'apport de nouvelles méthodes scientifiques.
    C'est ce formidable bond en avant du savoir sur nos origines que retrace Yves Coppens, lui qui en a été l'un des grands acteurs. Les leçons réunies ici constituent un document unique pour mesurer le profond renouvellement qu'a connu cette discipline essentielle pour la connaissance que l'humanité a d'elle-même, mais aussi le reflet du cheminement d'un chercheur hors pair. Un ouvrage majeur pour comprendre qui nous sommes et d'où nous venons.

  • En quoi le génome du chimpanzé nous éclaire-t-il sur la préhistoire de l'homme ? Comment sait-on que l'homme de Neandertal adorait la viande et qu'il préférait, quand il avait le choix, le steak de renne au steak de bison ? De quand peut-on dater le premier paléobabyboom ? Quelle plante les hommes du Néolithique ont-ils domestiquée en premier ? Comment les préhistoriens savent-ils que les dessins de mammouths de Rouffignac ne sont pas des faux ? Peut-on dire à qui appartient la main qui figure sur la paroi de la grotte de Vilhonneur ?
    Avec sa verve et sa précision habituelles, Yves Coppens répond à toutes les questions que nous nous posons sur nos origines, notre expansion géographique ou encore le perfectionnement de notre outillage et le raffinement progressif de notre réflexion.
    Un livre aussi essentiel que divertissant qui nous conduit en Afrique, en Eurasie, en Océanie et en Amérique sur les traces de ces premiers humains dont nous sommes les descendants.
    Découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres dont Lucy, Yves Coppens est paléontologue, professeur honoraire au Muséum national d'histoire naturelle et au Collège de France, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine. Il est chroniqueur à France Info. Il a notamment publié Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L'Histoire de l'Homme et Yves Coppens raconte l'homme qui ont été de très grands succès.

empty