Tourisme & Voyages

  • Qui n'a jamais rêvé d'un voyage extraordinaire ? Un voyage qui nous entraînerait vers les endroits les plus méconnus, les cités les plus étranges, les paysages les plus reculés... Mais pour un tel voyage, un guide s'impose. Travis Elborough est parti par monts et par vaux en quête de ces lieux bizarres. On le suit à San Juan Parangaricutiro, un village du Mexique enseveli sous la lave, à Leap Castle, en Irlande, dont le château est célèbre pour ses fantômes, ou encore à Ani, ancienne capitale d'Arménie tombée en ruines... Cet atlas, précisément documenté, illustré de photographies et de cartes d'Alan Horsfield, révèle les beautés cachées, underground, de notre monde.

  • Depuis dix ans, Paris est devenu la terre d'accueil de plus en plus d'espèces, le terreau inattendu d'une biodiversité foisonnante qui s'est adaptée a? la ville. Ce mouvement ne fait que commencer. La cité de demain affiche clairement sa couleur : verte. Tous les grands projets architecturaux, les aménagements de Paris invitent avec force la nature au coeur de la ville. Moins de pollution, plus de vies, plus de bien-être ont favorisé le retour des animaux dans Paris.
    La Plus Belle Ville du monde, le film de Fréderic Fougea (diffusion sur M6) raconte différentes péripéties d'animaux et la manière dont en arpentant Paris en quête de nourriture ou de partenaires, ils se réapproprient la cité. Nous les ignorons la plupart du temps, nous les voyons parfois de loin, mais ils nous intriguent souvent et nous rendent un peu de cette nature trop oubliée : faucons pèlerin, bombyx, oies cendrées, renards, canards, pigeons ou ragondins...
    A côté de la richesse patrimoniale de notre ville-lumière se déploient de nombreuses espèces animales, parfois tout près de nous, parfois juste de passage. En suivant le déroulé du film et ses aventures tour à tour émouvantes ou cocasses, le livre qui accompagne le film donne quelques éclairages scientifiques sur les espèces, ainsi que de nouvelles perspectives sur Paris et son Histoire. Vue du point de vue des animaux, la ville prend une autre dimension.

  • En dix ans, Marc Lathuillière a fait le portrait de plus de cinq cents Français à travers l'Hexagone. Tous, du charcutier à la cinéaste, portent un même masque. Une réflexion critique sur la muséification et la désindustrialisation de la France, et sur le formatage de notre identité par l'image. Ce livre réunit 160 des meilleurs portraits. Le résultat ? Un décalage constant entre l'esthétique photographique forte d'une France touchante, portée à nue, et la rigidité du masque imposé, toujours le même, qui remet en doute l'authenticité des décors et des personnages. Se faisant pour la première fois critique d'art, Michel Houellebecq signe une préface aussi crue que juste.

  • Faisant pendant à Mil Besos (2009), remarquable ensemble de photographies de femmes de flamenco, Ángel Gitano démontre avec exubérance l'imagination opulente de ce photographe de talent.
    Exploitant un contraste puissant sous le soleil blanc et implacable de l'Espagne andalouse, les images éblouissantes de Ruven Afanador présentent un univers peuplé de gitans plus vrais que nature, de musiciens expressifs et de danseurs de flamenco débordant de beauté et de panache. Immobilisés dans des poses ou au milieu d'une danse, tous incarnent la passion juvénile, sauvage, indissociable du monde du flamenco. Vêtus de superbes costumes ou bien nus, ces hommes diffusent une immense séduction râpeuse, un classicisme inné et un érotisme d'une charge singulière. Les extraordinaires photographies d'Afanador heurtent et provoquent, contestant les définitions conventionnelles de la beauté.

  • La tour Eiffel, le Sacré-Coeur, Notre-Dame, les ponts de la Seine balayés par les vents d'automne, les parties de pétanque sur la place Dauphine, les terrasses animées des cafés ; pourrait-on imaginer la capitale sans ces images ? Elles font le paysage historique et humain de Paris, images magiques qui font dire au touriste de passage comme au parisien : " Ça, c'est Paris ! ".
    C'est ce Paris éternel que raconte Aude de Tocqueville, en suivant le fil conducteur d'une journée buissonnière dans la capitale. De l'heure du premier café au " gai Paris " des noctambules, au rythme de la vie des quartiers et des parisiens, à travers un texte vivant et érudit, truffé de références historiques et littéraires.

  • Paris s'est construit autour de ses monuments. Chacun raconte une époque. Tous ensemble, ils tissent le fil d'un passé extraordinairement riche, toujours émouvant car il permet de comprendre que la ville lumière se réinvente sans cesse.

    Le parti pris original de ce livre est de raconter l'histoire de Paris à travers ses merveilles architecturales. Des Arènes de Lutèce au Couvent des Bernardins, du Louvre au Musée du Quai Branly, de la Place de la Bastille à la Grande Arche de La Défense, le lecteur est transporté au coeur du patrimoine parisien.

    Grâce aux photos inédites de Jean-Marc Durou et aux récits enthousiastes d'Aude de Tocqueville surgissent ainsi 21 siècles d'histoire en images...

  • Qui n'a jamais passé du temps à sa fenêtre, regardant la vie qui s'anime dans chaque appartement, imaginant et fantasmant les situations ?
    Morceaux de vie, temps immobile, vision de Paris, mélancolie, impossibilité de communiquer et pourtant désir de l'autre - les photographies de Gail Albert Halaban nous racontent la vie urbaine, autant que notre condition humaine.

    Ces 65 photographies, prises pour la plupart à l'occasion de ce livre et pour quelques-unes publiées en 2012 par M. le supplément du Monde, nous montrent des Parisiens dans le quotidien de leur appartement.

    Posés, mis en scène avec la participation des habitants - ceux qui sont photographiés, et ceux dont la fenêtre en vis-à-vis sert de point de vue. dans cette mise en abyme, ces clichés mêlant détails d'architecture, jeux de lumière, et scènes très élaborées finissent par faire naître un sentiment d'étrangeté à partir d'une réalité tout sauf banale.

    Texte de Cathy Rémy, du Monde et préface de Christian Caujolle

  • Voila plus de trente ans que la Chine s'agite en étonnantes métamorphoses, bousculant un équilibre économique et culturel mondial dont elle a longtemps été isolée. Vu l'ampleur de ces mutations, il est de plus en plus délicat d'esquisser un portrait fidèle de la Chine actuelle.
    Jouissant auprès de ses pairs chinois d'une notoriété établie, Yann Layma a rassemblé ici une quinzaine de photographes, parmi les meilleurs de la Chine contemporaine. Il en a retenu 140 images puissantes (associées aux siennes) qui captent avec justesse l'essence de ce pays, souvent mal connu de l'Occident.
    Chaque photographe exprime son point de vue sur son travail, son pays et l'avenir de celui-ci dans un court texte introductif.

  • L'Ile de Pâques ou Rapa Nui, " la grande lointaine " en langue maori, est la terre habitée la plus isolée du monde, perdue dans le sud-est de l'Océan Pacifique à plus de 2000 kilomètres de toute zone humaine. Mythique et méconnue, c'est une île fragile, dont les habitants, les Pascuans, peinent à maintenir la mémoire collective. C'est aussi une terre fascinante, peuplée d'énigmes et de fantasmes.Quand le peuple maori est-il arrivé sur cette île ? Que représentent les moai, ces géants de pierre dressées dos à l'océan, aux orbites vides tournées vers le ciel ? Que signifie l'écriture rongorongo, témoin d'une civilisation avancée, mais restée indéchiffrée à ce jour ? Comment les arbres ont-ils disparu, bouleversant irrémédiablement la vie locale ?À la lumière des dernières découvertes archéologiques et scientifiques, ce livre retrace l'histoire de Rapa Nui et de ses habitants qui ont su si bien s'adapter et surmonter les pires calamités au cours des siècles. S'appuyant sur la contribution des scientifiques spécialistes de l'île de Pâques, cet ouvrage propose une nouvelle lecture du lieu, loin des clichés et des idées reçues.La photographe Micheline Pelletier, familière de l'île et de ses habitants, rend hommage à ce site à la beauté singulière, en privilégiant des angles de vue inédits. En proposant d'arpenter cette île inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1995, c'est l'aura mystérieuse du lieu qu'elle interroge et c'est un bilan des dernières années de recherche dont elle rend compte.

empty