Imago

  • Les morts qui reviennent ont une histoire. A partir des récits anciens, des rites et des coutumes funéraires subsistant parfois de nos jours, Claude Lecouteux tire de l'oubli les fantômes et les revenants d'antan, jusqu'alors négligés par les historiens. Le Moyen Âge de l'Europe du Nord offre, dans notre civilisation occidentale, un champ privilégié pour décrire le retour des défunts et retracer le combat que l'Eglise leur livra. Qui revient ? A quels moments se produisent les hantises ? Pourquoi certains morts amènent-ils fécondité et prospérité tandis que d'autres répandent terreurs et massacres ? Quelle force anime le cadavre jusqu'à le faire sortir de sa tombe et de quelle conception de l'au-delà de tels phénomènes relèvent-ils ? Car s'ils constituaient jadis de redoutables manifestations, fantômes et revenants n'en étaient pas moins intégrés dans la mentalité collective d'alors.

  • Après Contes, Diableries et autres merveilles du Moyen Âge, Claude etCorinne Lecouteux nous offre ici un ensemble de récits de voyage où lemerveilleux est omniprésent. On y rencontre des créatures fantastiquescomme ces hommes à tête et au cou de grue, des objets magiques divers,des philtres, des arbres qui parlent, des démons hideux infligeant d'horriblessupplices, des métamorphoses temporaires, des fées séductrices... Ensomme, tout un monde fabuleux qui nous transporte dans un ailleursmythique et qui reflète les rêves, les croyances et les traditions des hommesdu Moyen Âge.Claude et Corinne Lecouteux accordent une attention particulière aux illus-trations des manuscrits et des incunables car elles révèlent ce que les clercsjugeaient digne d'être peint ou dessiné. Le présent ouvrage comporte ainsiprès de deux cents illustrations.
    />

  • Crâne doué de parole, lion bienveillant, pape diabolique, nain magicien, pucelle venimeuse., au Moyen Âge, trouvères et troubadours disposent d'un vaste répertoire de figures surnaturelles issues de la tradition orale.
    Des contes d'animaux aux légendes héroïques, de l'apologue sur l'amour et le mariage à la fable de sagesse, les récits adaptés et transcrits par les poètes et les romanciers nous sont ici présentés dans leur riche diversité, et nous permettent de mieux saisir les mentalités d'autrefois.
    Avec une immense érudition et pour notre plaisir, les deux maîtres d'oeuvre, Claude et Corinne Lecouteux, font ainsi revivre à travers ces merveilles et diableries l'univers médiéval et son fabuleux imaginaire.

  • Récits, nos rêves et nos hantises. Mais de quelles croyances sont-ils la survivance ? Claude Lecouteux a décelé, dans les légendes germano-scandinaves et dans maints aspects de la culture européenne, une conception religieuse oubliée : l?âme, ou plutôt le Double, peut, sous une forme humaine ou animale, s?échapper du corps pendant le sommeil, la transe ou même le coma, puis réintégrer son enveloppe charnelle.
    Et si certains subissent, bien malgré eux, cet étrange voyage, d?autres, parfois accusés de sorcellerie, savent le provoquer. Étonnant archéologue de l?âme médiévale, Claude Lecouteux révèle l?importance de la croyance au Double, et en saisit les métamorphoses à travers les siècles. Ainsi, loin d?être des fantaisies ou de vagues superstitions, fées, sorcières et loups-garous témoignent d?une vision ancienne, combattue, refoulée mais cohérente, du monde et de l?au-delà.

  • Les recettes de guérison et de protection possèdent une histoire qui se perd dans la nuit des temps. elles se transmirent d'abord de bouche à oreille, entre initiés, puis trouvèrent le chemin de l'écrit, ce qui nous permet de les connaître aujourd'hui. les vecteurs de la transmission furent les codex de pharmacie et les traités médicaux, les médicinaires et les antidotaires - recueils médiévaux de recettes de médicaments -, les herbiers, les lapidaires.
    Puis ces ouvrages savants ont peu à peu accueilli les pratiques des mages.
    L'Église, bien sûr, n'eut de cesse de combattre ces pratiques héritées du paganisme et fit alors appel à Dieu, au ban et à l'arrière-ban des prophètes, des apôtres et des saints, ces derniers se spécialisant sur certaines guérisons, le plus souvent en rapport avec leur martyre. on brisa les dents de sainte apolline, aussi l'invoque-t-on pour les maux de dents.
    Claude lecouteux a réuni, classé et commenté dans cet ouvrage près de six cents recettes et pratiques de guérison et nous offre ainsi une nouvelle étude exceptionnelle sur la mentalité magique médiévale.

  • Autrefois par les nuits d'hiver, dans le ciel ou sur terre, on entendait passer une troupe effrayante et mystérieuse, un étrange cortège de fantassins et de cavaliers, les uns ensanglantés, les autres portant leur tête sous le bras. C'était la Chasse sauvage, la terrible cohorte des damnés.
    Croyance populaire profondément enracinée dans les mentalités, la Chasse sauvage avait jadis une fonction sociale et correspondait à une véritable conception du monde. Mais soumise à l'usure des mémoires et aux assauts de la " vraie foi " que fut le christianisme, elle se trouva déformée et mêlée à d'autres traditions.
    Cet ouvrage rassemble les multiples facettes du mythe, et ce jusqu'à une époque récente.?Poursuivant ses magistrales recherches sur les légendes et les superstitions liées à la mort et à l'au-delà, Claude Lecouteux nous plonge, une nouvelle fois, au coeur des hantises et des peurs de l'homme médiéval.

  • Le livre des grimoires

    Claude Lecouteux

    • Imago
    • 25 Août 2008

    Grimoires.
    A l'évocation de ce mot, surgit un univers inquiétant oú magiciens et sorciers d'antan se livrent, sur fond de figures cabalistiques, à d'étranges opérations se déroulant dans la nuit, dans un cimetière, à un carrefour ou dans l'antre d'un cabinet secret. le roman, le cinéma et même la bande dessinée ont fortement popularisé ces images stéréotypées. mais quelle réalité recouvre cette fascination ? au moyen age, le grimoire désigne un ouvrage écrit en latin, mélange de recettes diverses pour guérir certains maux, conjurer ou invoquer les démons, fabriquer des talismans ou des amulettes, lever ou jeter des sorts.
    D'abord en petit format, fascicule de poche à l'usage des mages " en déplacement ", il se transforme en grand in-folio, monumental volume de consultation. eminent connaisseur du moyen age, et de ses " curiosités ", fervent et authentique collectionneur de grimoires, claude lecouteux entreprend ici d'ouvrir ces livres énigmatiques et d'en présenter le contenu. obscurs, cryptés, truffés de symboles, de dessins et de mots hermétiques, les grimoires, sans perdre de leur densité poétique, nous deviennent, au terme de ce voyage guidé, plus accessibles et nous révèlent ainsi nombre de leurs mystères.

  • Mal contagieux pourrissant lentement les corps, reléguant de sinistres compagnies en marge des communautés humaines, la lèpre, endémique dès les premiers siècles de notre ère, obsédante, impressionna l'homme médiéval plus que toute autre calamitié. Quelle était la vie quotidienne du lépreux de jadis ? Rejeté, coupé des siens et des hommes - et même déclaré « mort au monde » lors de funèbres liturgies - errant ou confiné dans les maladreries, comment survivait-il ? Qui l'assistait dans sa souffrance, et comment les léproseries étaient-elles organisées ? Que pouvaient les médecins d'alors contre un fléau suscitant tant d'effroi et de fantasmes ? Quelle était, dans le calvaire des lépreux - ces pitoyables exclus - la part des rumeurs, des réactions populaires ou des croyances religieuses ? Lazare, et d'autres personnages bibliques, permettaient à l'homme du Moyen Age de déchiffrer la sombre énigme de cette tragique maladie : salaire du péché, image de la déchéance humaine ou signe paradoxal d'élection rapprochant mystérieusement le ladre du Christ, la lèpre devient marque de damnation ou de salut. Cet ouvrage, fruit de quinze années de recherche, fait surgir du passé la terrible silhouette du lépreux agiatant sa crécelle et devant qui chacun s'écarte.

empty