Edisud

  • Les abbayes cisterciennes représentent une conception épurée, équilibrée et fonctionnelle de l'architecture religieuse. De là viennent leur beauté et la spiritualité qui s'en dégage. Elles sont le reflet d'un renouveau de la vie monastique intervenu au XIIe siècle et de son essor, sous l'impulsion de saint Bernard,dans toute l'Europe chrétienne, entre le XIIe et le XIVe siècle.
    La Provence a la chance de posséder trois de ces abbayes remarquablement bien conservées et restaurées.
    Bien insérées dans un environnement naturel préservé, Le Thoronet, Silvacane et Sénanque sont restées très proches de l'idéal cistercien des origines. Affiliées au même ordre religieux, on les appelle les trois soeurs provençales.
    Mais, même si elles se ressemblent, elles ont aussi, chacune, un caractère individuel bien affirmé.
    L'approche architecturale est complétée ici par des approches historiques, économiques ainsi que religieuses et spirituelles, raisons d'être de ces établissements. Un tour d'horizon des autres fondations cisterciennes de Provence, disparues ou toujours présentes, complète cet ouvrage.
    L'auteur SERGE PANAROTTO vit à Bouc Bel Air (13). Il est consultant en communication, passionné d'histoire régionale et dirige l'ensemble de la collection Edisud*Patrimoine chez Edisud.

  • Ce beau livre rassemble 40 légendes languedociennes choisies pour leur ancienneté, leur ancrage dans la tradition populaire, écrite et orale, et leur lien avec des sites renommés (gorges du Tarn, grotte de Clamouse, remparts de Carcassonne, pic du Canigou, château de Perpignan.). L'auteur propose un fil conducteur original sous la forme d'un itinéraire géographique qui part du Gard, monte en Lozère puis descend par l'Hérault, passe par l'Aude, bifurque par les Pyrénées et arrive à la mer. Chaque légende est rehaussée de nombreuses photos couleur.


  • origine de la vie, indispensable à son développement, trésor des hommes, fécondité de la terre, l'eau n'est jamais très loin.
    la nature de provence est généreuse : les sources, les cascades, les rivières, les fleuves, les étangs et les lacs appartiennent au paysage.
    mais depuis l'antiquité, l'homme a bâti des villes et des villages, de préférence sur les hauteurs, à l'écart des crues et des envahisseurs. alors, il a dû capter cette eau, la retenir, la faire venir, et même la faire produire et travailler. pour tout cela, il a créé et construit toutes sortes d'édifices qui constituent aujourd'hui l'un des plus beaux patrimoines de la région.

    aller à la rencontre de l'eau naturelle, mais aussi des aqueducs, des canaux, des châteaux d'eau, des barrages, des moulins. , c'est à la fois entreprendre une agréable balade dans la fraîcheur des bords de l'eau et découvrir des chefs-d'oeuvre architecturaux.
    jean-marie homet fait rimer ici tourisme et histoire, en proposant un ensemble de haltes et d'itinéraires variés à la découverte de sites connus ou plus secrets, le plus souvent dans un cadre naturel remarquable.


  • Histoire : Terre, eau et bois ont très tôt favorisé l'habitat dans une région peuplée dès 4 500 avant notre ère. Les populations locales façonnaient déjà vases et vaisselle pour leur consommation courante. Un jour Salernes découvrit que sa richesse résidait dans ses filons d'argile et se mit à fabriquer les célèbres « tomettes hexagonales » qui, bientôt, recouvrirent tous les sols des demeures provençales. Savoir-Faire : Aujourd'hui Salernes et ses artisans ont su dynamiser leur technique et la développer en une multitude de savoir-faire, tels que l'émaillage ou la frise de décoration... donnant ainsi au carreau de terre les mille couleurs de l'arc-en-ciel. Renouveau : Aujourd'hui, soutenu par la dynamique de la « Maison de la Céramique » qui ouvre ses portes au printemps 2008, les fabricants maintiennent et enrichissent cette tradition, inscrite dans le patrimoine cher au coeur des Salernois.

  • Découvrir les jardins de la provence, c'est aller à la rencontre d'une nature merveilleusement idéalisée par l'homme.
    Comme un artiste peintre sait, avec tact par touches subtiles, mettre sa générosité au service de la beauté d'un visage, ainsi les gommes ont-ils procédé pour remodeler, selon les terroirs, les nuances climatiques et les reliefs, ces sites ô combien prédisposés à un tel embellissement. l'auteur vous invite à cette découverte par le choix de ses photographies, mais aussi par ses commentaires concis et passionnants grâce auxquels, par un mot d'histoire, une anecdote, une légende évoquée, il vous incite à la visite de lieux exceptionnels.
    Le découpage choisi est celui de l'itinérance, de la promenade, du voyage. il se décline sur le mode géographique, selon cinq secteurs / itinéraires d'un grand confort d'utilisation, introduits chacun par une carte.

empty