Les Beaux Jours

  • Les croisades et la guerre de Cent Ans ayant épuisé la plupart des grandes familles de la noblesse d'épée lyonnaise, on assiste à partir de la Renaissance à une transformation sociologique de l'aristocratie locale, avec la montée en puissance des marchands.
    Châteaux du Lyonnais présente ainsi près de cent trente demeures historiques dévoilant l'art de vivre qui se développa entre Rhône, Saône et Loire, au coeur des paysages champêtres des monts du Lyonnais, du Forez et les coteaux du Beaujolais. Des forteresses du Moyen Âge aux châteaux du Grand Siècle, des maisons des champs de la Renaissance aux maisons de plaisance du siècle des Lumières, c'est ici une histoire singulière qui se dessine au gré des rencontres et des chemins. Nombreux sont les propriétaires privés qui ont accepté d'ouvrir leurs portes, nous laissant pénétrer les mystères d'une société lyonnaise pourtant réputée pour son « goût de la dissimulation », comme l'écrit Louis Calaferte dans sa Petite suite lyonnaise.

empty