sumer sumer
sumer
sumer

À propos

" L'Univers des Formes ", collection voulue par André Malraux, est la plus prestigieuse Histoire universelle de l'art. En vingt volumes, cette nouvelle édition présente les grandes civilisations et l'histoire de leurs chefs-d'oeuvre, de la Préhistoire au déclin de la Rome antique. Avec Sumer apparaît, dès la fin du IVe millénaire, dans la basse plaine du Tigre et de l'Euphrate, la première civilisation urbaine. Elle va s'étendre à l'ensemble de la région d'entre les fleuves, cette Mésopotamie dont les cités manifestent, aux IIIe et IIe millénaires, une extraordinaire puissance créatrice, qui se poursuivra au ler millénaire, période que couvre un second volume Assur. Etendard d'Ur, stèle d'Hammurabi, sceaux-cylindres représentant Gilgamesh, céramiques de Samarra, portraits de Sargon, statues de Gudéa, peintures du palais de Mari, vases d'Uruk, ziggurats d'Ur et d'Agarquf... au-delà de la création artistique, c'est l'esprit de l'univers religieux, du monde palatial et des habitants des cités du bassin des Deux Fleuves qui resurgit là. Le texte d'origine d'André Parrot, illustré par une documentation photographique largement en couleur, est introduit par une nouvelle présentation et augmenté d'une bibliographie mise à jour dues à Jean-Claude Margueron, directeur émérite à l'Ecole pratique des hautes études et directeur honoraire de la mission archéologique française de Mari.

Rayons : Arts et spectacles > Arts et civilisations

  • EAN

    9782070118625

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    20.4 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    2 222 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

André Parrot

André Parrot (1901-1980) fut membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, directeur honoraire du musée du Louvre, ancien secrétaire général de la commission des Fouilles et Missions archéologiques, professeur d'archéologie orientale à l'Ecole du Louvre, docteur en théologie, professeur de langue et littérature hébraïques puis d'histoire des religions à la Faculté de théologie protestante de Paris. Chef de multiples missions archéologiques au Liban, en Iraq et en Syrie, il fouilla en particulier le site de Mari de 1933 à 1974. Il fut nommé conservateur en chef des Musées nationaux en 1946, puis devint le premier directeur du musée du Louvre, de 1968 à 1972. Jean-Claude Margueron est agrégé de l'Université, docteur ès lettres, historien et archéologue du Proche-Orient ancien, ancien pensionnaire de l'Institut français d'archéologie de Beyrouth; il a été professeur à l'université de Strasbourg et directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études. Depuis 1969, il a dirigé les missions archéologiques françaises de Larsa en Iraq, d'Ugarit, de Meskéné-Emar et de Mari en Syrie, où il a succédé à André Parrot en 1979.

empty