Histoires de peintures Histoires de peintures
Histoires de peintures
Histoires de peintures

Histoires de peintures

À propos

Avec l'enthousiasme, l'audace et l'érudition qui ont fait le succès d'On n'y voit rien, Daniel Arasse invite son lecteur à une traversée de l'histoire de la peinture sur six siècles, depuis l'invention de la perspective jusqu'à la disparition de la figure.
Évoquant de grandes problématiques - la perspective, l'Annonciation, le statut du détail, les heurs et malheurs de l'anachronisme, la restauration et les conditions de visibilité et d'exposition - mais aussi des peintres ou des tableaux précis, il fait revivre avec perspicacité et ferveur plusieurs moments clés, comme Léonard de Vinci, Michel-Ange, le maniérisme, ou encore Vermeer, Ingres, Manet. Son analyse se nourrit constamment d'exemples concrets - La Madone Sixtine de Raphaël, La Joconde, la Chambre des époux, de Mantegna, Le Verrou de Fragonard... - avant de conclure sur quelques aspects de l'art contemporain.
Le lecteur retrouvera le goût de mieux voir de grands épisodes de la peinture, grâce à une approche sensible et ouverte. Toujours il sera surpris, réveillé, entraîné dans un véritable enchantement d'intelligence et d'humour.
Ce livre est la transcription de vingt-cinq émissions proposées par l'auteur sur France Culture pendant l'été 2003.

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • EAN

    9782070320813

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    204 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Arasse

Daniel Arasse (1944-2003) est un historien
de l'art spécialiste de la Renaissance et de
l'art italien. Normalien et agrégé de lettres
classiques, il enseigne de 1969 à 1993
l'histoire de l'art moderne, du XV
e au XIX
e
siècle, à Paris-IV (deux ans) puis à Paris-I. De
1971 à 1973, il est membre de l'École
française de Rome. De 1982 à 1989, il dirige
l'Institut français de Florence où il crée le
festival France Cinéma. À partir de 1993, il
est directeur d'étude à l'EHESS.
Indépendamment de son parcours
professionnel, Daniel Arasse fut apprécié du
grand public pour ses qualités de
vulgarisateur et son amour du partage.

empty