Qu'est-ce que l'intégration ? Qu'est-ce que l'intégration ?
Qu'est-ce que l'intégration ?
Qu'est-ce que l'intégration ?

Qu'est-ce que l'intégration ? (Prix du livre politique 2007)

Prix du livre politique 2007

À propos

Né de l'inquiétude sur les nouvelles formes de vie sociale que suscitait la modernité, le concept d'intégration recouvre les modalités spécifiques de la vie collective dans les sociétés contemporaines. A l'origine, Durkheim le réserve au problème de la société dans son ensemble. Puis les sociologues s'interrogent sur la formation et le maintien des entités collectives, sur les relations entre l'individu et le groupe. Les recherches montrent alors que l'assimilation des immigrés n'est pas un processus unique ou rectiligne, mais comporte des dimensions et des modalités différentes, voire discordantes. Désormais, les sociologues distinguent entre l'adoption des traits culturels de la société - selon les auteurs, on parlera d'" acculturation ", d'" assimilation ", voire d'" intégration culturelle " - et la participation aux diverses instances de la vie sociale - l'" assimilation sociale " ou l'" intégration structurelle ". Toute la richesse comme l'ambiguïté particulière de l'intégration - puisque le mot appartient en même temps aux registres du politique et de la sociologie - se tiennent là, dans le fait que le concept porte à la fois sur l'intégration des individus à la société et sur l'intégration de la société dans son ensemble.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782070336425

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    154 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Dominique Schnapper

Née en 1934, Dominique Schnapper est la fille du philosophe et sociologue Raymond
Aron (1905-1983) et l'épouse de l'historien d'art Antoine Schnapper (1933-2004).
Chef de travaux, puis maître-assistante à l'École pratique des hautes études, VIe
section (devenue École des hautes études en sciences sociales en 1976) en même
temps qu'elle était maître de conférences à l'Institut d'Études Politiques de Paris de
(1972-1980), elle est directrice d'études à l'EHESS depuis 1981. Sa direction d'études,
qui a porté de 1981 à 1995 sur « l'ethnosociologie des sociétés modernes » se concentre
depuis 1995 sur « la sociologie de la citoyenneté ». Longtemps membre du Comité
national du CNRS, elle a également été présidente de la Société française de
sociologie. Elle est docteur honoris causa de l'université McGill de Montréal, elle a reçu
le prix Balzan 2002 pour l'ensemble de son oeuvre.
Parmi les nombreuses missions qui lui ont été confiées, elle a été membre de plusieurs
commissions nationales : sur la nationalité sous la présidence de Marceau Long
(1987), sur la drogue, sous la présidence du Professeur Henrion (1994), sur le service
national sous la présidence de Jean Picq (1995) et sur l'Éducation sous la présidence de
Roger Fauroux (1995-1996).
Elle a été membre du Conseil constitutionnel de mars 2001 à mars 2010.

empty