On a retrouvé l'histoire de France

On a retrouvé l'histoire de France

À propos

Pensez-vous vraiment que les Gaulois, ces pittoresques barbares, furent nos ancêtres, et que les Romains sont passés par là pour nous civiliser? Croyez-vous que le baptême de Clovis fut le moment fondateur de l'identité française? Ou que le Moyen Âge n'a été qu'une longue nuit précédant la Renaissance? Alors ce livre est pour vous! Et pour ceux qui n'ont qu'une envie : «reprendre le fil de l'histoire réelle» de la France.
S'appuyant sur l'immense richesse des fouilles menées sur l'ensemble du territoire français, Jean-Paul Demoule revisite siècles et millénaires. Il nous emmnène à la rencontre de l'Homo erectus, il y a plus de 1,6 million d'années, comme à celle des soldats tombés lors des dernières grandes guerres. On redécouvre aussi Alésia et Vercingétorix, les quartiers juifs du Moyen Âge et l'influence arabe dans le sud de la France, ou encore l'affaire des faux de Glozel. On croise aussi avec étonnement ces «colons du Moyen-Orient» qui ont apporté sur notre sol l'agriculture et l'élevage il y a environ sept mille huit cents ans. Car notre métissage existe depuis la préhistoire. Avec cet ouvrage, il devient possible de réfléchir, en connaissance de cause, à cette fameuse «identité française» qui interroge nombre de nos contemporains.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782070449712

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    214 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Paul Demoule

Jean-Paul Demoule est professeur de protohistoire européenne à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre de l'Institut universitaire de France. Il a présidé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de 2001 à 2008.
Ses travaux portent sur la néolithisation de l'Europe ainsi que sur les sociétés de l'âge du Fer, sur l'histoire de l'archéologie et son rôle social, ou encore sur ses constructions idéologiques et, à ce titre, sur le « problème indo-européen ».


empty