Religion et piete a rome Religion et piete a rome
Religion et piete a rome
Religion et piete a rome

Religion et piete a rome

À propos

Les romains étaient considérés par leurs contemporains comme les plus pieux des hommes.
Cette, piété témoigne cependant d'une conception de la religion fort différente de celle que nous connaissons actuellement. dans cette brillante, synthèse considérée connue un classique, john scheid nous invite à découvrir une religion civique axée sur la participation à la vie communautaire. il démontre. , textes à l'appui, que le culte collectif. , bien plus que les représentations mythiques ou philosophiques, constituait l'essence même de cette religion.
On ne trouve en effet ni l'émotion, ni le sentiment individuel, ni la spiritualité qui caractérisent communément l'occident chrétien. les rites fixés par la tradition devaient être scrupuleusement observés et ne souffraient aucune infraction, car le culte remplissait un rôle politique : de la " bienveillance des dieux " dépendaient le salut et la prospérité de la république. ces pratiques, apparemment mécaniques et exemptes d'intériorité, furent finalement le moyen d'inscrire l'homme, le citoyen, dans sa société et de définir sa place dans l'univers.



Rayons : Religion & Esotérisme > Autres religions > Religions de l'Antiquité

  • EAN

    9782226121349

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    14.3 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    265 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Scheid

John Scheid est professeur au Collège de France. Il a notamment publié Religion et piété à Rome (Albin Michel, 2001), La Religion des Romains (Armand Colin, 2002) ; avec Jesper Svenbro, Le Métier de Zeus. Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain (Errances, 2003), et avec Jean-Maurice de Montrémy, Jupiter et la puissance de Rome (Larousse, 2008).

empty