Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas
Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas
Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas

Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas (Prix Fémina (essai) 2014)

prix Femina (essai) 2014

À propos

Livre de souvenirs, traversée du siècle, promenade dans l'Antiquité... Réflexions profondes et anecdotes savoureuses émaillent ce livre inclassable, à l'image de son auteur. De l'évocation de son enfance dans la petite bourgeoisie provençale au Collège de France, de ses amitiés de jeunesse qui lui font rencontrer les plus grands intellectuels du XX e siècle (Michel Foucault, Raymond Aron, René Char, Gérard Genette, notamment) à sa retraite de villageois solitaire, de ses amours passionnées à son goût pour la poésie, des drames personnels à son indifférence à l'opinion d'autrui, de son scepticisme radical à son avidité de culture, Paul Veyne se raconte.
Cet essai autobiographique est d'une qualité littéraire rare. Dans une langue exceptionnelle, d'un classicisme et d'une pureté remarquables, le dernier des grands intellectuels de notre époque raconte, à sa façon et avec une sincérité peu commune, « le quotidien et l'intéressant ».

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782226256881

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    365 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Veyne

Professeur honoraire au Collège de France, Paul Veyne est un
des plus grands historiens français de l'Antiquité romaine. Ses
nombreuses publications sur la sociologie romaine ou les mythes
grecs, rédigés d'une plume alerte et joyeuse, l'ont fait connaître
du grand public ("Quand notre monde est devenu chrétien", 2006 ;
"Foucault, sa pensée, sa personne", 2008 ; "Mon musée imaginaire", 2010,
L'Enéide, 2012).

empty