le parfait pêcheur à la ligne

le parfait pêcheur à la ligne (Préface Llewelyn Powys)

Traduction PATRICK REUMAUX  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Cet ouvrage se présente comme un manuel, un traité de pêche à la ligne, aux intentions précises et pratiques. Son intérêt et son utilité concernent à la fois le praticien de ce sport, ou de cet art nous dirait Walton, que le gastronome qui en déguste les produits.
Si alléchantes qu'en soient les recettes, si amoureusement ouvrées que soient les descriptions des « mouches », ce traité se distingue de manière évidente d'un genre fort à la mode au XVIIe siècle, en Angleterre comme en France, et qui vise à déployer, en virtuose, l'intégralité d'une technique ou d'un art. Ainsi, pouvait-on se procurer, en amateur, le Complete Gardener aussi bien que la Chirurgie complette...Le titre original de ce traité ne déroge pas à la règle (The Compleate Angler) mais élève l'exercice au rang de justification quasiphilosophique des vertus de la pêche : « un art digne du savoir et de la pratique d'un sage ».
De digressions en digressions, nous sinuons à l'ombre d'un fleuve où musique, religion et poésie s'écoulent avec éloquence. C'est que la pêche invite non seulement à la contemplation mais aussi au ravissement, en toute quiétude.

Sommaire

Préface de Llewelyn Powys Première journée Chapitre premier : Où un pêcheur à la ligne, un chasseur et un fauconnier ont un entretien, chacun d'eux faisant l'éloge de son divertissement préféré.
Deuxième journée Chapitre deuxième : Observations sur la loutre et sur le chabot, chevaine ou meunier.
Troisième journée Chapitre deuxième, suite.
Chapitre troisième : Comment pêcher et préparer le chabot, chevaine ou meunier.
Chapitre quatrième : Observations sur la nature de la truite ; sur la façon dont elle se reproduit et sur la manière de la pêcher ; réflexions suivies de la « Chanson de la laitière » Chapitre cinquième : Nouvelles indications sur la manière de pêcher la truite et sur la façon de fabriquer pour cette pêche des vairons artificiels et des mouvhes ; auxquelles indications sont adjoints quelques joyeux dits.
Quatrième journée Chapitre cinquième, suite Chapitre sixième : Observations sur l'ombre ou grayling et indications sur la manière de pêcher.
Chapitre septième : Observations sur le saumon avec indication sur la manière de le pêcher.
Chapitre huitième : Observations sur la luce ou brochet avec indications sur le moyen de le pêcher.
Chapitre neuvième : Observations sur la carpe avec indications sur la manière de la pêcher.
Chapitre dixième : Observations sur la brème avec indications sur les moyens de la prendre.
Chapitre onzième : Remarques sur la tanche et conseils sur la manière de la pêcher à la ligne.
Chapitre douzième : Remarques sur la perche et conseils sur les manières de la pêcher.
Chapitre treizième : Réflexions sur l'anguille et autres animaux aquatiques sans écailles et sur la manière de les pêcher.
Chapitre quinzième : Observations sur le goujon, le gardon et l'ablette, comme sur la façon de les pêcher.
Chapitre seizième : A propos de rien Le cinquième jour Chapitre seizième, fin Chapitre dix-septième : Du gardon, du dard et des moyens de les pêcher, avec détails sur le « cadis » Chapitre dix-huitième : Du vairon ou goujonneau (minnow et penk), de la loche et du poisson qu'on nomme « tête de taureau » ou « pouce de meunier ».
Chaptre dix-neuvième : Qui traite de plusieurs rivières avec quelques observations sur les poissons.
Chapitre vingtième : Des étangs à poissons et du moyen de les ordonner.
Chapitre vingt et unième : Conseils sur la fabrication d'une ligne et sur la façon de colorer et lignes et gaules

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports aquatiques et nautiques

  • EAN

    9782252041000

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    315 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty