La fille du capitaine ; Pouchkine et Pougatchov (traduction conjointe Françoise Morvan)

,

Traduction ANDRE MARKOWICZ  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

Pour détourner la censure du tsar, Pouchkine revient sur une révolte paysanne de la fin du XVIIIe siècle et écrit un chef-d'oeuvre de la littérature russe - à la fois roman d'apprentissage, roman d'aventures, roman historique, poème allégorique et dénonciation du pouvoir. Le texte que Marina Tsvetaïeva lui consacrera est un hymne au triomphe de la poésie sur l'histoire événementielle. André Markowicz poursuit son entreprise de retraduction de l'oeuvre de Pouchkine, ici avec la collaboration de Françoise Morvan avec laquelle il a traduit tout le théâtre de Tchekhov.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782330128340

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    268 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

Alexandre Pouchkine

Alexandre Sergueïevitch Pouchkine est un
poète, dramaturge et romancier russe né à Moscou le 26
mai 1799 et mort à Saint-Pétersbourg le 29 janvier 1837.

Marina Tsvetaïeva

Marina Tsvétaïeva, née en 1892 à Moscou, émigre en 1922, après la Révolution d'Octobre. Après trois ans passés à Berlin et en Tchécoslovaquie, elle se rend à Paris, où elle vit de 1925 à 1938. Refusant « l'esprit de parti », elle n'est acceptée ni par les Rouges, qui l'accusent d'avoir trahi leur cause (notamment dans son recueil Le Camp des cygnes), ni par les Blancs, qui lui reprochent son admiration pour Maïakovski ou Pasternak. Elle retourne ensuite en URSS, et s'y suicide en 1941.

empty