Gradhiva n.28 ; capsules temporelles

Gradhiva n.28 ; capsules temporelles

À propos

Les capsules temporelles sauvegardent des biens, des informations ou des oeuvres à destination des générations futures. Ce numéro interroge leur histoire, les enjeux de leur constitution, de leur signification et de leur mise à jour à partir des exemples de mises en scène taphonomiques, des peintures aborigènes du musée du quai Branly ou encore des déchets nucléaires.

Sommaire

DOSSIER: CAPSULES TEMPORELLES, Coordonné par Frédéric Keck.
Introduction par Frédéric Keck.
Capsules temporelles, modes d'emploi. Un antidote pour la fin d'un monde par Michèle Coquet.
Temporalités encapsulées dans les peintures aborigènes au musée du quai Branly par Arnaud Morvan.
Des pièces d'époque aux capsules temporelles. Temps historique et temps vécu dans l'expérience esthétique par Rémi Labrusse.
Une illusion du vraisemblable. Mise en scène taphonomique et prospective néolithique à Catahlhöyük par Rémi Hadad.
Le stockage géologique des déchets nucléaires: une anti-capsule temporelle par Sophie Poirot-Delpech et Laurence Raineau.
Décapsuler. Une histoire vraie par Sara Loar.
ETUDES ET ESSAIS.
Réappropriations contemporaines du rituel. Regards croisés sur le cinéma kuikuro (Haut Xingu, Brésil) et le festival traditionnel luvale (Haut-Zambèze, Angola) par Isabel Penoni.
Des seins de moine à Vézelay. Eugène-Eugénie, nouvelle image transgenre au XIIe siècle par Chloé Maillet.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782357441118

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    27.3 cm

  • Largeur

    20.2 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty