1914-1918 ; l'autre hécatombe ; enquête sur la perte de 1 140 000 chevaux et mulets
1914-1918 ; l'autre hécatombe ; enquête sur la perte de 1 140 000 chevaux et mulets

1914-1918 ; l'autre hécatombe ; enquête sur la perte de 1 140 000 chevaux et mulets

À propos

Pour la première fois, la guerre 1914-1918 vue sous l'angle des chevaux !

Ce livre traite d'une question totalement ignorée des ouvrages historiques généraux, celle des effectifs équins et de leur « conservation » durant la Première Guerre mondiale. Malgré le développement spectaculaire de la motorisation, l'insuffisance de ces effectifs a constitué une menace permanente sur la capacité opérationnelle des armées, en particulier durant le dernier trimestre du conflit. L'auteur identifie, puis explique les causes immédiates des pertes en chevaux et mulets enregistrées au cours des cinquante-deux mois de guerre, et conduit à proposer au lecteur trois causes profondes à cette hécatombe : l'imprégnation de l'organisation des armées par le concept de guerre courte, l'illusion induite par la compensation des pertes par des achats à l'étranger, les négligences et abus constatés tout au long de la guerre dans l'utilisation et l'entretien des équidés. Les textes réglementaires et les échanges de correspondances entre les armées et les organes ministériels, puisés dans les archives du Service historique de la Défense, ont constitué l'essentiel de sa documentation.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Première Guerre mondiale

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Animaux > Animaux d'élevage > Chevaux

  • EAN

    9782410003710

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    440 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Claude Milhaud

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Vétérinaire, diplômé en psychophysiologie et pharmacologie, Claude
Milhaud effectue l'essentiel de sa carrière au Centre d'enseignement et de
recherches en médecine aérospatiale. Retraité, il anime la commission
permanente de l'Académie vétérinaire de France chargée des relations
homme/animaux. Par ailleurs, son intérêt pour l'histoire le conduit à
présenter régulièrement, dans le cadre de la Société française d'histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, des communications portant
notamment sur l'utilisation militaire des équidés.

empty