Le sport dans l'antiquite - egypte, grece et rome

À propos

Les prochains Jeux olympiques auront lieu à Athènes en août 2004, et cela pour la première fois depuis leur renaissance en 1896, dans la capitale grecque, à l'instigation de Pierre de Coubertin. Cette circonstance exceptionnelle conduira à se pencher, avec un intérêt renouvelé, sur les Jeux olympiques de l'Antiquité qui débutèrent, selon la tradition, en 776 avant J.-C. pour se prolonger pendant plus d'un millénaire. S'appuyant sur de nombreuses découvertes archéologiques et épigraphiques récentes, ce livre permet d'abord de faire le point non seulement sur les concours (les agônes), mais aussi sur l'ensemble des activités sportives qui, depuis la palestre et le gymnase jusqu'au stade et à l'hippodrome, marquèrent si profondément la civilisation grecque. Mais, contrairement à ce que l'on estime souvent, le sport n'est pas né à Olympie, pas plus qu'il ne s'est éteint dans l'Attique ou le Péloponnèse. L'Egypte nous offre de nombreuses scènes sportives, entre autres de lutte, dès le 3e millénaire avant notre ère, et les Romains, héritiers des Etrusques sur bien des points et en particulier dans ce domaine, ont peut-être créé le sport moderne, avec ses spectacles de masse, ses clubs puissants et ses enjeux financiers colossaux : le Grand Cirque de Rome, dans lequel s'entassaient jusqu'à 150 000 spectateurs, voyait défiler sur leurs quadriges des cochers adulés du public et qui n'avaient rien à envier sur aucun point à nos stars du football ou de l'automobile.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)

  • EAN

    9782708405967

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    735 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty