Eugène Onéguine (préface Michaël Meylac)

Traduction ANDRE MARKOWICZ  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

"placé du côté de la légèreté, du sourire, le roman de pouchkine est unique dans la littérature russe : il n'apprend pas à vivre, ne dénonce pas, n'accuse pas, n'appelle pas à la révolte, n'impose pas un point de vue, comme le font, chacun à sa façon, dostoïevski, tolstoï, ou, plus près de nous, soljénitsyne et tant d'autres, tchekhov excepté.
En russie, chacun peut réciter de larges extraits de ce roman-poème qui fait partie de la vie quotidienne. a travers l'itinéraire tragique d'une non-concordance entre un jeune mondain et une jeune femme passionnée de littérature, il est, par sa beauté, par sa tristesse et sa légèreté proprement mozartiennes, ce qui rend la vie vivable. " andré markowicz, qui s'applique depuis des années à faire connaître la richesse de la littérature classique russe, propose ici une remarquable traduction en octosyllabes rimés du chef-d'oeuvre de pouchkine.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782742777846

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    378 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Alexandre Pouchkine

Alexandre Sergueïevitch Pouchkine est un
poète, dramaturge et romancier russe né à Moscou le 26
mai 1799 et mort à Saint-Pétersbourg le 29 janvier 1837.

empty