l'école des filles, l'école des garçons

l'école des filles, l'école des garçons

À propos

Daniel Picouly n'a pas son pareil pour faire parler l'époque où le bureau de l'instituteur trônait sur l'estrade. Une école « libre, gratuite et obligatoire pour tous », qui faisait néanmoins la distinction entre les filles et les garçons comme elle l'affichait fièrement au fronton de ses établissements. À l'école des filles, les planches pédagogiques détaillent le moindre aspect de la vie domestique : les indispensables travaux de couture, l'utilisation des ustensiles de cuisine, comment ranger un placard, découper un poulet, dresser une table. L'analyse exhaustive des procédés de nettoyage fait l'objet d'instructions pour faire la vaisselle (les verres d'abord, les casseroles en dernier), blanchir le linge, faire briller le carrelage. À l'école des garçons, la technique prime sur l'usage. On ausculte le fonctionnement du moteur à explosion et on apprend des mots savants - cardan, arbre à cames, culasse. Au programme : la conception du pied à coulisse, les caractéristiques du courant triphasé et monophasé. Les toilettes s'examinent pour le mécanisme de la chasse d'eau, l'évier pour son siphon, irremplaçable pour comprendre la mécanique des fluides. On se préparait jusqu'en 1969 pour le certif : autre temps, autres moeurs. Les classes de fin d'études ont disparu et avec elles leurs programmes masculin ou féminin. Les murs qui séparaient la cour des filles de celle des garçons sont tombés.

Rayons : Jeunesse > Livres documentaires > Histoire / Civilisations

  • EAN

    9782842304867

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    30.5 cm

  • Largeur

    23.5 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    1 294 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Picouly

Daniel Picouly s'impose avec "Le Champ de personne" (prix des lectrices de Elle, 1996) et "L'Enfant léopard", Prix Renaudot 1999. Animateur d'une émission multiculturelle, Café Picouly sur France 5, il fait ses débuts au théâtre avec "La faute d'orthographe est ma langue maternelle" (chez Albin Michel, où a aussi été publié "La Nuit de Lampedusa"). En jeunesse, il vient de sortir "Et si on redessinait le monde" chez Rue du monde mais signe surtout chez Magnard, la série "Lulu Vroumette" avec Frédéric Pillot.

empty