Accusés Baudelaire, Flaubert, levez-vous !

Accusés Baudelaire, Flaubert, levez-vous !

À propos

1857 : année mythique de la censure. Charles Baudelaire, Gustave Flaubert et Eugène Sue sont tour à tour poursuivis par le même procureur, Ernest Pinard. Les oeuvres incriminées ? Les Fleurs du Mal, Madame Bovary et Les Mystères du Peuple. Par ces procès, le régime de Napoléon III entend juger le poète et les deux romanciers pour leurs outrages et leur insubordination à l'ordre politique et moral.

À l'aide de documents d'archives, d'articles de presse, des plaidoiries et des réquisitoires, des correspondances que s'échangent les écrivains pourchassés par Pinard, Emmanuel Pierrat nous replonge dans cette année 1857. Dans un décor saisissant, il fait revivre les procès intentés par le procureur impérial à des écrivains de génie soudainement pris dans l'implacable mécanique de la censure.

Le lecteur découvrira donc la galerie de créateurs devenus depuis célèbres et des journalistes qui se lancent dans la bataille, tout comme l'état de la censure sous le Second Empire (et ses prolongements actuels). Jamais le tableau de ces quelques mois qui vont durablement marquer le milieu des Lettres n'avait été dépeint avec autant de force.

Les pièces du dossier (plaidoiries, réquisitoires et jugements) sont publiées en annexe de cette saga tout autant judiciaire que littéraire.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie

  • EAN

    9782874950698

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    260 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuel Pierrat


Né en 1968, Emmanuel Pierrat est un avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, il invite le lecteur à un réjouissant parcours parmi les plus grands textes de la littérature et ceux de petits maîtres qui, tous, ont fait de la formidable variété des mondes de l'amour vénal au XIXe siècle la source de leurs romans, satires sociales, pamphlets ou chroniques libertines.


empty