Le mot qui tue ; une histoire des violences intellectuelles de l’antiquité à nos jours

Le mot qui tue ; une histoire des violences intellectuelles de l’antiquité à nos jours

,

À propos

Il est des mots qui tuent symboliquement, lorsqu'il s agit de ruiner la réputation d un adversaire, ou physiquement, quand le mot d'ordre se fait slogan. Dès lors, s'interroger sur la notion de violences intellectuelles revient à poser la question de la responsabilité de ces professionnels de la parole que sont les intellectuels. Ce livre collectif entend le faire dans la longue durée de l'analyse historienne : de l'attaque ad hominem dans la rhétorique romaine à l'imaginaire guerrier des intellectuels contemporains, en passant par les formes de la dispute médiévale ou de la controverse savante à l'époque moderne. Dans tous les cas, il s'agit bien de mettre au jour les règles et les usages de la polémique, mais aussi d'identifier les moments où les règles sont transgressées, remettant en cause l'ensemble du système.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782876735040

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Patrick Boucheron

  • Naissance : 1-1-1965
  • Age : 55 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Patrick Boucheron est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l'Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne et membre de l'Institut universitaire de France. Spécialiste de l'histoire politique et urbaine de l'Italie à la fin du Moyen Âge, il a également publié de nombreux travaux sur l'écriture de l'histoire et l'épistémologie de la discipline. Son dernier livre,  Léonard et Machiavel, est paru chez Verdier en 2008.ÿTextes d'E. Anheim, V. Azoulay, P. Boucheron, P. Brioist, J.-L. Chappey, F. Fédérini, J. Foa, C. Gauvard, C. Giraud, C. Guérin, D. Iogna-Prat, C. Jacob, C. Jouhaud, C. Nordmann, D. Ribard, Y. Rivière, V. Robert, N. Schapira, B. Sère, S. Van Damme, A. Wenger.

Vincent Azoulay

Vincent Azoulay est maître de conférences en histoire grecque à l'université Paris-Est/Marne-la-Vallée. Il a publié en 2004, Xénophon et les Grâces du pouvoir. De la charis au charisme, (Publications de la Sorbonne). Il travaille actuellement sur le politique et sur la culture des honneurs dans la Grèce classique et hellénistique.

empty