Des dons et des dieux

À propos

Il est d'étranges religions où l'on n'élève pas de temple, où l'on ne fait pas d'offrandes ni de sacrifices, pas plus que l'on n'adresse de prières.
Les religions aborigènes australiennes sont de celles-ci et l'auteur soutient de plus que ce sont des religions sans dieux. A partir de cet exemple privilégié, il nous invite à une réflexion plus générale sur les religions et sur leur contexte social et, plus particulièrement, à revenir sur le thème du don, célèbre en anthropologie, et à le rapprocher de celui de l'offrande. Les hommes donnent à d'autres hommes et, ce faisant, créent entre eux des liens ; ils " donnent " également leurs filles à marier ; de même, ils offrent des sacrifices aux dieux pour leur plaire ou pour s'assurer de leur alliance, et ils font des offrandes aux ancêtres, aux génies ou aux esprits.
Peut-on déceler quelque analogie entre façons de donner dans la société et façons de donner dans la religion ?



Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782877723411

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Testart

Alain Testart est directeur de recherche au
CNRS et membre du Laboratoire d'Anthropologie
Sociale du Collège de France.
Il est l'auteur de nombreux articles et
ouvrages sur les Aborigènes australiens, les
chasseurs-cueilleurs, les rites et les croyances,
l'esclavage ou la monnaie primitive. Il a
publié aux éditions Errance :
L'esclave, la dette et le pouvoir (2001),
Aux origines de la monnaie (2002),
La servitude volontaire (2 tomes, 2004),
Eléments de classification des sociétés
(2005),
Des dons et des dieux (rééd. 2006),
La déesse et le grain (2010)

empty