Des premiers paysans aux premiers métallurgistes sur la façade atlantique de la France

À propos

Cet ouvrage collectif comporte les contributions de 45 auteurs qui tous ont participé à l'étude du peuplement préhistorique d'un petit territoire insulaire et littoral, sur les côtes du département de la Charente-Maritime. Il correspond également à la monographie de l'habitat Peu-Richardien de la Prise de l'Atelier à La Tremblade, des habitats artenaciens de Ponthezières à St-Georges-d'Oléron et de La Perroche à St-Pierre-d'Oléron, ou de celui campaniforme de la plage de l'Écuissière à Dolus. Saviez-vous qu'à la bonne saison, nos «ancêtres» néolithiques avaient sans doute la possibilité de manger du caviar à plus d'un repas ? Des esturgeons de plus de 200 kg fréquentaient alors une côte dont la morphologie était bien différente de celle que nous lui connaissons aujourd'hui. Vers la fin du IVe et au cours du IIIe millénaire avant notre ère, se mettent en place de véritables centres spécialisés dans la fabrication d'objets de parure, probablement sous l'effet d'impulsions plus méridionales. D'autres aspects de la culture matérielle témoignent de liens établis le long de la façade atlantique, avec une Europe beaucoup plus septentrionale, ou la péninsule Ibérique. Le plan de l'ouvrage découle de la cohérence d'une démarche où chaque contribution constitue parfois une véritable synthèse à part entière, au niveau régional ou national. L'ensemble est ensuite discuté à la lumière des acquis les plus récents de la recherche pour cette période en Europe occidentale.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782909165820

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    816 Pages

  • Longueur

    29.7 cm

  • Largeur

    21 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty