Hastings ; 14 octobre 1066 Hastings ; 14 octobre 1066
Hastings ; 14 octobre 1066
Hastings ; 14 octobre 1066

Hastings ; 14 octobre 1066

À propos

En ce samedi 14 octobre 1066, Guillaume le Conquérant observe le déploiement impressionnant de ses hommes au pied de la colline de Senlac, près du port d'Hastings. Face à lui, le roi Harold prend position sur la crête et attend avec confiance l'assaut des Normands. Dans un bruit assourdissant, près de 20 000 hommes en armes s'élancent ; les acteurs d'une des plus grandes batailles de l'Occident médiéval entrent en scène.
Si les conséquences de la bataille d'Hastings sont aujourd'hui bien connues, puisqu'elle signe l'acte de naissance de l'Angleterre, le vécu des combattants de cet affrontement épique est largement ignoré. C'est pourquoi Pierre Bouet nous entraîne au coeur de la mêlée, aux côtés des housecarls du roi saxon ou des chevaliers de Guillaume. La sanglante réalité d'une bataille médiévale nous apparaît alors, avec ses actes de bravoure et de lâcheté, ses violences et ses souffrances. Loin d'une histoire militaire froide où les conceptions stratégiques noient les réalités physiques et matérielles, ce sont toutes les passions humaines qui sont rapportées dans ce récit vivant. Alors laissons parler les armes : elles décidèrent en une journée du destin d'un royaume et de plusieurs milliers d'hommes.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9791021004481

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    125 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Bouet

Maître de conférences de l'université de
Caen, Pierre Bouet est spécialiste de la
Normandie médiévale et du royaume anglo-
normand. Ses récentes publications concernent
Guillaume le Conquérant, la bataille d'Hastings
(Texto, 2014) et la Tapisserie de Bayeux.

empty